Modern technology gives us many things.

A Thiès, Des détenus sont conduits au tribunal à pied et menottes aux poignets

Il n’y a plus de véhicules à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès pour assurer le transfert des détenus au Tribunal de Grande instance. Du coup, les audiences sont perturbées et beaucoup de dossiers renvoyés faute de pouvoir extraire les détenus concernés.

Interrogée par nos confrères du journal “Les Echos”, une source pénitentiaire révèle que c’est avec les véhicules de la police que les transferts au tribunal sont effectués. Mais quand la police a besoin de ses voitures, les transferts se trouvent compromis. Il donne l’exemple du jour de la grève des étudiants à Thiès où la police avait réquisitionné tous ses véhicules, conduisant le tribunal à reporter toutes les audiences.
“En ce moment, des gens attendent d’être fixés sur leur sort et cette attente est insupportable. A cela, il faut ajouter que certains détenus sont parfois obligés de marcher du tribunal à la police avec des menottes aux poignets. Ce qui ne respecte pas les normes de respect de la dignité humaine”, se désole la source pénitentiaire.

 

Pressafrik

Les commentaires sont fermés.