Modern technology gives us many things.

85% des sénégalais sont exposés à l’Hépatite B

Plus de deux millions de personnes vivent dans le monde avec l’Hépatite B. Au Sénégal, selon le Programme national de lutte contre les hépatites (PNLH), environ 85% de la population sénégalaise sont exposés à cette maladie, qui se transmet par voie sanguine, par la salive ou le sperme. La vaccination tardive, la cherté du traitement et l’absence de dépistage sont les causes de la forte prévalence de la maladie. L’hépatite B est devenue « une question de santé publique » d’importance capitale, a déclaré le directeur de l’école des sciences de la santé, à l’Université de Thiès, Mamadou Mourtalla Ka. Au Sénégal, « le niveau de prévalence de l’hépatite B est plus élevé que les gens ne le pensent. L’hépatite cause d’autres maladies et de nombreux décès, chaque année », a-t-il ajouté. Le ministère sénégalais de la Santé a mis en place le Programme national de lutte contre les hépatites (PNLH), depuis 1999. Mais les médecins et les patients trouvent insuffisant le niveau de la prise en charge, par le ministère de la Santé, des malades ayant atteint un état chronique.

Penda Sow à Dakar pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.