Modern technology gives us many things.

Pour 500 F cfa, il sectionne le cou de son antagoniste

L’irréparable a failli se passer mercredi, à Colobane. En effet, pour une banale histoire autour d’un maudit billet de 500 Fcfa, deux compatriotes d’origine guinéenne, Alassane et Boubacar Diallo en sont venus aux mains. Et avec un tesson de bouteille, Boubacar a sectionné le côté gauche du coup de son voisin.

Selon Libération qui plonge ses lecteurs dans cette histoire ô combien rocambolesque, tout est parti d’un malentendu autour de la vente de ferraille. A en croire nos confrères, Alassane Diallo a fraîchement débarqué à Dakar, au Sénégal à la recherche de quoi vivre de manière décente. A cet effet, sans qualification aucune et sans tuteur, la nuit tombée, il dort sous le pont de Colobane.

C’est par la suite qu’il se lança dans la récupération-vente de ferraille pour survivre. Il fait ce travail pendant quelque temps jusqu’au jour où, il croisa le chemin de Boubacar Diallo alias Mastafoulo.

Avec qui, ajoute Libération, il a eu la veille, un différend. Interrogé par les éléments enquêteurs, Boubacar passe aux aveux et invoque le fait d’avoir trop soulevé le coude et fumé de l’herbe qui tue….

Boubacar sera, finalement,  placé sous mandant de dépôt pour tentative d’assassinat et coups et blessures volontaires, violences et voie de fait.

Actusen.com

Les commentaires sont fermés.