Modern technology gives us many things.

Un portail informatique pour faire disparaître la paperasse des RH au Sénégal

Le GIE GAINDE 2000, opérant dans le secteur électronique, et l’association sénégalaise des professionnels des ressources humaines (ASPRH) ont signé samedi à Dakar une convention de partenariat pour la dématérialisation de la fonction des ressources humaines (RH) et la mise en place d’un portail informatique.

« Le partenariat que nous (avons) signé, c’est pour accompagner nos structures à aller vers une dématérialisation de deux types. D’abord la dématérialisation de leurs outils, parce que la paperasserie peut disparaître, et la dématérialisation des processus », a expliqué le secrétaire général de l’ASPRH, Abdoul Alpha Dia, s’exprimant en marge du Café RH.

Ce rendez-vous mensuel organisé par l’ASPRH qui existe depuis 1974, vise à réunir tous les acteurs RH pour débattre avec un spécialiste autour d’un thème donné.

Celui de samedi qui portait sur la « dématérialisation de la fonction R.H : enjeux et perspectives », a été développé par l’administrateur général de GAINDE 2000, Ibrahima Nour Eddine Diagne.

Ainsi avec cette nouvelle convention, l’ASPRH attend « de GAINDE 2000 qu’il puisse nous accompagner dans tout ce processus de virtualisation et d’automatisation de nos procédures », a indiqué M. Dia pour qui la dématérialisation est devenue aujourd’hui « plus qu’une nécessité, mais une condition de survie ».

« Comme on le disait tantôt, la révolution numérique on ne peut pas l’éviter. Soit on la subit de plein fouet et on disparait, ou alors on essaie de l’anticiper. Et nous sommes dans cette logique », a-t-il dit.

D’ailleurs, on est en plein dans «l’ère de ce qu’on appelle le E-RH : le RH en version dématérialisée », soutient le responsable technique de Confiance factory, une entité de GAINDE 2000 qui s’occupe de la sécurisation des productions, certificats et identités électroniques.

« A un moment ou un autre, on a besoin de faire une opération de sécurisation, aussi bien sur les opérations qui sont effectuées que les documents qui sont déposés. Il y a beaucoup d’échanges entre le responsable RH et les employés, et ils ont besoin d’un endroit pour pouvoir les stocker et les sécuriser », a affirmé Maguette Mbaye, présentant un thème sur le « coffre-fort électronique ».

En revanche, a-t-il relevé, «les DRH sont conscients de l’avancée de la dématérialisation (qui) est une chose incontournable. Mais la seule chose est de leur présenter les bons outils aux bons endroits ».

Les commentaires sont fermés.