Modern technology gives us many things.

la FSD pour une Diaspora unie

Les migrants sénégalais ou d’origine sénégalaise sont présents sur tous les continents, et cela depuis bien avant l’indépendance du Sénégal. Ils sont reconnus pour leur dynamisme, leur productivité et leur dévouement á la culture sénégalaise et aux liens humains et économiques les reliant au pays natal et aux pays d’accueil.

 

L’Organisation Internationale des Migrations (OIM) estime qu’aujourd’hui plus de trois millions de Sénégalais vivent et travaillent á l’étranger.  Ils représentent un mouvement social très puissant et envoient, en direction du Sénégal en moyenne, une somme annuelle estimée á neuf-cent milliard de francs CFA. A l’heure actuelle, la plus grosse partie de cette manne financière est utilisée comme source de soulagement des besoins de consommation des familles restées au pays.

 

Cependant, si les migrants sénégalais s’unissent á l’échelle globale pour mutualiser et gérer leurs ressources d’une manière commune, transparente et continuer, cette même manne financière pourrait se transformer en plateforme financière permettant de diminuer les frais de transaction tout en améliorant les options d’épargne et d’investissement.

 

Compte tenu de l’environnement global en matière de politique d’immigration, l’heure est bien venue pour que les individus et institutions représentant les migrants sénégalais puissent se rencontrer, se tenir les mains et s’unir pour mutualiser leurs efforts et ressources. En dernière analyse, l’union des migrants est une condition obligatoire pour faire valoir leurs droits et intérêts.

 

Chers compatriotes, nous sommes la diaspora sénégalaise, nous nous réunissons, nous unissons pour mettre consolider les solutions qui permettront notre émergence en tant que force globale et incontournable.

 

Comme vous l’avez montré durant les trois derniers mois de préparation du congrès, lorsque nous travaillons dans un environnement ouvert, transparent, respectueux et structurer, nous avons le potentiel de réaliser la vision de notre slogan : « Une Diaspora Unie et Engagée pour le Développement du Sénégal. »

 

La Fédération Internationale des Sénégalais de la Diaspora (FSD) s’organise donc pour faire face courageusement aux défis et opportunités du future.

En termes de nos droits et intérêts, nous devons mettre en place les conditions pour satisfaire les cinq besoins fondamentaux suivants :

 

L’existence de tissus sociaux pour accueillir, protéger et défendre les migrants et familles en situation de difficulté dans les pays hôtes à travers le monde.

 

L’accès universel aux pièces d’états civils et á l’inscription sur les listes électorales pour pouvoir participer aux processus électoraux qui se déroulent au Sénégal.

 

L’accès aux plateformes de mutualisation et d’optimisation des fonds d’investissement et d’épargne.

 

L’accès á une interface organisationnelle transparente et proactive qui permettrait d’établir un lien direct entre les migrants, le gouvernement sénégalais, les gouvernements des pays hôtes ainsi que les acteurs privés ou publiques.

 

L’opportunité d’une éducation et d’une profession au Sénégal comme vecteurs de dissuasion á l’immigration illégale et de promotion au retour éventuel au pays.

 

Les défis pour fédérer les structures institutionnelles de la diaspora sénégalaise présentent aussi des opportunités pour la FSD de repenser la notion des droits et intérêts des migrants dans l’ère digitale.

 

Cette diaspora sénégalaise qui au stade actuel est divisée et vulnérable veut, enfin, user des leviers que sont les réseaux sociaux, les députés de la diaspora, les associations sociales et culturelles, les dahiras et les valeurs sénégalaises d’union des esprits et des cœurs, pour mettre en place une interface organisationnelle fédératrices. C’est dans cette optique que s’inscrit ce congrès de Nantes.

 

L’objectif est de mettre sur pied la vision, les structures, les procédures et les conditions d’une diaspora unie, enracinée, organisée, résiliente, patriote et actrice incontournable du développement du Sénégal et des pays d’accueil.

 

Les thématiques programmées durant les plénières et ateliers du congrès cibleront les préoccupations fondamentales des migrants et migrantes, mais aussi nous nous évertuerons pour mettre en relief les spécificités uniques á chaque pays.

Que ce congrès puisse nous unir, nous organiser et nous mettre sur l’axe irréversible qui permettra la mutualisation et massification de nos ressources et capacités dans le futur !

Nous le pouvons, nous en avons fermement la volonté, nous le ferons.

 

 

 

 

Pour le Comité Ad-Hoc (FSD)

Le Coordonnateur :

Modibo SOUMARE

Minnesota, USA

Les commentaires sont fermés.