Modern technology gives us many things.

Madak : Plus de trente pays d’Afrique attendus à Gorée

Le Marché de l’art africain de Dakar (Madak), la deuxième édition du genre, se tient du 4 mai au 14 mai 2018 à Dakar dans les jardins du siège de Gorée (Boulevard de la Libération – en face station Total) en marge de la 13ème édition de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar, Dak’Art 2018.

Le vernissage de ce grand Marché de l’art africain de Dakar, Madak est prévu le lundi 7 mai 2018 à 17 heures dans les jardins du siège de Gorée. Et en présence des autorités, des artistes, collectionneurs, galeristes, curators, marchands d’art, scénographes, commissaires-priseurs, critiques d’art, journalistes culturels, promoteurs, médiateurs culturels, banquiers, opérateurs économiques, financiers, représentants d’institutions, de missions diplomatiques, d’organisations non gouvernementales, de la société civile, de férus d’art entre autres.

Le Madak est à l’initiative des Ateliers du Sahel de KalidouKassé, SeneGalerie et Baobab Production

A l’instar des marchés d’Europe, d’Amérique et d’Asie, Dakar développe son Marché de l’art africain.

Pour l’édition 2018, plus d’une trentaine de pays d’Afrique exposent des œuvres d’art contemporain et ancien. Le Madak s’ouvre aussi aux pays d’Europe, d’Amérique et d’Asie.

Les organisateurs comptent pérenniser le Marché de l’art africain de Dakar pour contribuer à la promotion, la circulation et la commercialisation des œuvres d’art contemporain et des pièces antiques compte tenu des enjeux socioéconomiques pour l’émergence d’une véritable économie de l’art en Afrique.

Les commentaires sont fermés.