Modern technology gives us many things.

Les maux de L’île à morphile

L’île à morphile est un territoire riche. Sa position géographie est stratégique. Elle est
frontalière avec la république Islamique de la Mauritanie. L’île est l’une des plus grandes îles du Sénégal, elle occupe une surface cultivable importante. Elle regroupe une superficie de 1250 km2 avec une population qui dépasse les 600 000 habitants. Toute cette population semble être oubliée abandonnée et négligée par nos autorités compétentes. Au moment où l’on parle au Sénégal des autoroutes à péage, de la CMU, du PUMA pour ne citer que ceux là, la population de l’île à morphile semble être l’ultime dans les actes et plans. Un Sénégal qui se dit en route vers l’émergence alors, alors qu’un poids démographique très lourd souffre en silence aux regards des autorités locales. Imaginez vous avec sa superficie, L’île regroupe plus de 52 villages 16 amonts elle n’a pas d’hôpitaux. Pour des besoins médicaux le malade est obligé de se rendre à Ndioum, Richard Toll, Saint-Louis, Dakar ou même de traverser le fleuve Sénégal pour la Mauritanie à Elegue. Pour rallier la nationale 2 en charrette, il va falloir traverser les cours
d’eau avec des risques multiples en pirogue ou par des bacs qui sont très rares. Les ponts de traversée Médina Ndiathbé, Ngouy, Ndioumou Halwar sont difficiles à accéder vu l’état des pistes. Le résituant entre Médina Ndiathbé et cascas reste l’obstacle majeur surtout
pendant la saison des pluies. Où est donc la fameuse couverture maladie universelle ?

Plus de 52 villages certains seulement sont électrifiés. Nous n’avons pas donc droit au plan
Takkal Leral ? Pourquoi les populations de l’île à morphile dorment dans l’obscurité  Sachez que la jeunesse de l’île s’est réveillée et unie avec des “IDÉES TRÈS CLAIRES”.

Dans le cadre du PSE, on parle de l’agriculture levier important pour le développement alors les terres agricoles ont été aménagées et privées de leurs propriétaires pour l’exploitation il y’a de cela deux ans. Un pauvre insulaire qui vit de l’agriculture, privé de ses champs pendant plus de deux ans. Imaginez-vous l’enfer ? “Trop c’est trop”. C’est le cri du cœur de toute une jeunesse consciente vigilante et avertie. Nos cartes restent notre force. Voter est un devoir, dans la satisfaction des besoins de l’île à morphile (électrification construction des routes et des ponts ou l’installation des bacs pour faciliter la traversée et la récupération des terres agricoles) s’abstenir à toute échéance électorale sera un devoir dans toute l’île à morphile.

LE DÉSENCLAVEMENT DE L’ÎLE À MORPHILE NOTRE SOUCI.

La commission chargée de la communication

2 commentaires
  1. Un citoyen dit

    C’est un mal de tres longue date. Cette injuste sociale est anormale

  2. Île à morphile perspectives dit

    La vie est très difficile à l’île à morphile dans le domaine de la santé l’absence d’hôpitaux dans l’île implante la précarité de vie en quelque sorte. Venez en aide cette population mise en famine depuis le fameux aménagement des cuvettes. Venez en aide cette population qui dort dans l’obscurité alors que le président avait inauguré le dorsal électrique c’est dure dans l’île à morphile ou l’île à mort vite ?

Les commentaires sont fermés.