Modern technology gives us many things.

Le projet DiafrikInvest pour faciliter l’investissement aux sénégalais de la Diaspora

Accompagner les sénégalais de la Diaspora qui souhaitent investir au Sénégal, c’est e but d’un programme initié par le Centre des Jeunes Dirigeants (Cjd) du Sénégal et de ANIMA Investment Network.

Lors d’un atelier organisé ce matin à Dakar, Aurélien Baudoin, coordonnateur du projet DiafrikInvest, a expliqué l’importance de cette initiative: « Il ya beaucoup d’initiatives qui existent pour mobiliser la Diaspora mais ce que nous voulons c’est de les impliquer sur l’investissement productif et la cible que l’on vise ce sont les cadres qui ont une expérience du secteur privé et qui ont des moyens additionnels pour investir », a-t-il fait savoir.

Poursuivant, il indiquera qu’ « il ya beaucoup de transferts qui se font de la Diaspora des migrants vers la famille pour la consommation, l’éducation,… mais il ya une petite partie qui est dédiée au financement productif ». Néanmoins, précise-t-il, il y’en a qui souhaitent investir au niveau de leurs pays d’origine et ne savent pas par quel créneau passer et c’est là qu’ils vont intervenir: « le pari, c’est de mettre en lien ces personnes avec des projets dans lesquels ils vont investir et capter une part additionnel du potentiel économique de cette Diaspora », a indiqué M. Baudoin.

Pour sa part, Marième Fall, membre fondateur du Centre des Jeunes Dirigents du Sénégal est revenu sur les contraintes auxquelles les sénégalais de la Diaspora sont souvent confrontés quand ils décident d’investir: « la problématique principale qui est souvent soulevée c’est l’accès à la bonne formation. Souvent, aussi, ils veulent investir et ils ne savent pas par quel canal passer et à qui s’adresser parfois ils s’adressent à des gens de leurs familles mais comme ils sont loin, ils n’ont pas l’emprise qu’il faut pour pouvoir suivre correctement l’investissement et cela leur pose problème », a-t-elle fait remarquer.

 

Pour rappel, Le projet DiafrikInvest, financé par l’Union européenne et coordonné par ANIMA Investment Network en partenariat avec Acim (France) la Conect (Tunisie), Start-up Maroc (Maroc) et le Cjd (Sénégal), a pour ambition d’accélérer et d’accompagner la mobilisation des hauts talents, des entrepreneurs et des investisseurs de la diaspora pour dynamiser les relations d’affaires entre l’Europe, le Maroc, le Sénégal et la Tunisie.

 

Les commentaires sont fermés.