Modern technology gives us many things.

Bignona : l’ASC Inter-relais s’attaque à l’émigration clandestine

Participer au développement de leur ville et lutter contre l’émigration clandestine, c’est à cela s’attelle désormais l’ASC Inter-relais de Bignona qui organisé sa 1ère édition des 72 heures. Le moment choisi pour faire son histoire mais aussi et surtout de conscientiser les populations, les jeunes et les pouvoirs publics sur leurs responsabilités. Pape Makha Dramé et le Président l’ASC inter-relais invite par la même occasion l’Etat à miser sur la formation des jeunes et d’allèger l’accès au financement après la formation

Les sujets choisis pour ces 3 jours de réflexion ont convaincu la marraine qui adhère au plaidoyer pour barrer la route  à l’une des plus grandes problématiques du moment dans les pays africain

Mme Kouairy Marie Antoinette Bougazelli estime qu’avec que les jeunes utilisent pour se rendre en Europe, ils auraient pu réussir sur place s’ils bénéficient d’un encadrement adéquat. C’est pourquoi elle s’est engagée, avec le concours de son mari qui a de l’expertise dans l’aviculture, à aider les jeunes à explorer l’auto-emploi.

Le fait que les jeunes eux-mêmes aient pris conscience et en parlent permet aux autorités présentes notamment le maire de Bignona à espérer que le combat sera gagné. Des sujets comme la couverture maladie universelle et ou encore l’entreprenariat ont aussi occupé les jeunes durant ces moments historiques de la vie de l’ASC inter-relais.

Mamadou Lamine Badiane pour Xibaaru

Les commentaires sont fermés.