Le souci de mieux prendre en charge les questions liées à l’enfant a conduit à mise en place des comités départementaux de la protection de l’enfance (CDPE). Un an après l’installation de cette structure dans le département de Bignona, l’on va vers sa déconcentration avec la mise en place de structures au niveau arrondissement jusqu’au quartier. C’est l’objectif de l’atelier présidé par le Préfet de Bignona Mercredi. Le partenaire financier qui est l’UNICEF a souhaité la mise en place de ces structures appelées comité de suivi des activités de protection de l’enfance pour une meilleure prise en charge des enfants en difficultés. Il y aura alors 143 comités villageois et 20 comités de quartier à travers le département. Le partenaire a aussi donné et renforcé des documents comme des registres d’acte de naissance ou encore des cahiers de villages, des carnets coin état civil dans les structures sanitaires pour faciliter l’enregistrement à l’état civil des nouveaux nés. Le dispositif mis en place depuis la création du CDPE de Bignona a donné des résultats satisfaisants notamment dans le domaine crucial de l’état civil. La nouveauté cette année c’est la mise en place du comité d’alerte et de veille. Ce cadre va recueillir tous les cas qui se présenteront au niveau du département pour leur prise en charge préliminaire sur le plan  médical et psychosocial.

 

L.BADIANE pour xibaaru.com

 

PARTAGER