Modern technology gives us many things.

Prix Cheikh Ibrahima Niass pour le récital du Saint Coran: Un million de F Cfa et le pèlerinage à la Mecque pour…

En cette fin du mois béni de Ramadan, la cérémonie de remise des prix de la cinquième (5ème) Édition du concours Prix International pour le Récital du Saint Coran a été tenue, à la salle de conférence de la Résidence des hôtes de Médina Baye, le jeudi 22 juin 2017.

 

La cérémonie était présidée par Mouhamdoul Mahi Ibrahim Niass frère du Khalife général de la Fadatou Tidjania qui séjourne présentement à la Mecque pour les besoins du petit pèlerinage. La cérémonie de clôture de cette compétition de récital de Coran a lieu en présence de Cheikh Ahmed Tidiane Aliou Cissé, Imam de la grande mosquée de Médina Baye et d’autres fils de Cheikh Ibrahim Niass.

 

L’État du Sénégal a été représenté par une forte délégation du Ministère de l’Éducation nationale conduite par El Hadji Babacar Samb directeur de l’Enseignement Coranique.

 

À l’image de la dimension internationale de Cheikh Ibrahim Niass, l’événement a  enregistré la présence de diverses délégations étrangères dont celles de la Mauritanie, du Niger, du Nigéria, de la Cote d’Ivoire, de la Gambie, des Etats Unis d’Amérique etc.

 

La représentation diplomatique de l’Arabie Saoudite a aussi fait le déplacement sur Médina Baye pour honorer de sa présence et apporter un soutien considérable au Comité d’organisation de ce concours qui a enregistré des candidats de plusieurs nationalités différentes.

 

Le concours international de Récital du Saint Coran de Médina Baye a deux volet : le prix Al Hisfou ou la mémorisation intégrale du Saint Coran qui teste le niveau de maitrise du Livre Saint et l’autre plus important qui est le Prix Al Hisfou Wa Taswide qui en plus de la mémorisation, la capacité de réciter avec toute la diction qui sied et les envolées coraniques rythmées tout au long des psalmodies.

 

Au cours d’une période de quelques semaines de compétition sous le regard critique et vigilent d’un jury composé de sommités coraniques de la ville sainte de Médina Baye, le concours a note la participation de près de 200 apprenants venus du Sénégal, de la Mauritanie, de la Côte d’ivoire, de la Gambie, du Nigeria, du Mali entre autres.

 

Comme à Chaque édition,  le Comité d’organisation que le Khalife général de la Faydatoou Tidjania de Médina Baye Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahim Niasse a confié la présidence à son jeune frère Mouhamed Abdoul Malick Ibrahim Niass a procédé à une levée des fonds auprès de bonnes volontés pour donner des prix significatifs aux différents lauréats.

 

Au chapitre des récompenses, le premier du grand prix ‘’Tagwide’’, le jeune Cheikh Mahi Touré, a remporté le gros lot de 1 000 000 de Francs CFA en plus d’un billet pour le pèlerinage aux Lieux saints de l’Islam pour l’année  2017. Le deuxième Babacar Niang et le troisième Cheikh Sidy Ahmad Ould Mouhamad Lamine de la Mauritanie ont reçu respectivement 1 000 000 Frs et 700 000 Frs.

 

Au même moment, le premier du Prix ‘’Hisfou’’ mémorisation du Saint Coran le jeune mauritanien El Hadji Ould Halifa a reçu une enveloppe de 1 000 000 Frs, tandis que le deuxième Dame Sow a eu 500 000 Frs et le troisième Cheikh Tidjane Abdourahmane Hinedi de la Mauritanie 300 000 Frs.

 

 

La dimension genre a été bien  prise en compte par le Comité d’organisation avec des prix spéciaux aux quatre meilleures candidates qui ont reçu des enveloppes allant de 500 000 à 200 000 FCFA.

 

En plus des récompenses financières, tous les lauréats ont bénéficié d’autres avantages tels que des lots de livres, des produits alimentaires, des habits offerts par les parrains, les sponsors et les bonnes volontés.

 

A l’instar des lauréats, le Comité d’organisation a jugé pertinent de récompenser tous les maîtres coraniques qui encadrent les enfants apprenants. Des sommes de 200 000 à 100 000 Francs ont été accordées à ces encadreurs. Les frais de transport de tous les participants résidant hors de Médina Baye aussi du Sénégal que de l’étranger a été supporté par le Comité d’organisation.

 

Mouhamed Abdoul Abdoul malick Ibrahim Niass président du Comité d’organisation évalue le budget total des prix pour les lauréats, récompenses et subventions pour les participants et maitres coraniques à hauteur de 19 000 000 Fransc CFA.

 

L’appui financier, selon le président Mouhamed Abdoul Malick Ibrahim Niass consiste à soutenir les maîtres coraniques qui ont un sacerdoce d’enseigner les enfants quelque soit leur statut social. Ce geste du comité est une manière de soutenir les Daaras à avoir la stabilité et l’autonomie qui permettent de combattre concrètement le phénomène de la mendicité des apprenants.

 

Outre la consécration des gagnants, le comité a décerné des diplômes d’honneur et des trophées sous le label du Prix International Cheikh Ibrahim Niass pour le Récital du saint Coran aux délégations étrangères et aux autorités de la communauté de Médina Baye qui sont des soutiens de taille pour l’avancée de cette initiative internationale

 

Le président Mouhamed Abdoul Malick Ibrahim Niass a insisté sur la volonté et la détermination du Khalife général de la Faydatou Tidjania  Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahim Niass a mieux institutionnalisé cette initiative d’apprentissage et de mémorisation du Saint Coran. Il a annoncé que le Khalif a octroyé un terrain au Comité d’organisation du Prix International Cheikh Ibrahim Niass. Ainsi une réflexion est lancée par les membres de ce comité sur les possibilités d’exploitation du site avec l’idée de mettre sur pied un laboratoire de formation sur le Saint Coran.

 

Le président du Comité d’Organisation du Prix International Cheikh Ibrahim Niass pour le Récital du saint Coran a magnifié la reconnaissance et l’appui du ministre de l’Education Nationale Serigne Mbaye Thiam, un des parrains de l’événement représenté par une forte délégation. Mouhamed Abdoul Malick Ibrahim Niass, tout en magnifiant les efforts de l’Etat sur les Daaras modernes,  n’a pas manqué de faire un plaidoyer pour plus d’appui à  l’enseignement coranique qui, sans conteste,  a produit les meilleurs hommes de valeurs dont notre pays se glorifie à l’image de Cheikh Ibrahim Niass et tant d’autres figures emblématiques.

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.