Modern technology gives us many things.

Délocalisation du marché HLM: Le maire trouve la solution

Le maire des HLM a rencontré les habitants de sa commune pour échanger avec eux des problèmes auxquels il est confronté en tant qu’élu de cette localité. »Quand il y’a trop de problèmes, il faut savoir retourner à la source qui n’est autre que la population qui nous a élus », a indiqué  Babacar Sadikh Seck.

Au cours de cette rencontre, plusieurs points ont été mis à nu par le maire. Après une discussion de plus de 5 heures de temps, M. Seck a indiqué que les habitants sont confrontés à un réel problème de sécurité: “Le marché est un terreau d’agresseurs. De jour comme de nuit, les paisibles citoyens sont agressés. Les vieux, qui vont tôt le matin à la mosquée, ne sont pas épargnés”, a-t-il dit.

Suffisant pour qu’il annonce l’érection d’un commissariat de police pour mettre fin à cette criminalité qui commence à prendre des proportions inquiétantes au niveau de la cornique où des meurtres sont souvent enregistrés: “Normalement, d’ici à 18 mois, le Commissariat sera disponible. Aujourd’hui, le poste de Police, qui est sur le site conventionné, ne peut pas être déplacé. En dépit du fait que le contrat de location est arrivé à terme depuis 2 ans. La maison revendue à un tiers, l’acquéreur ne peut pas l’occuper ni y apporter des modifications”, a expliqué M. Seck.

Pour ce qui est du marché qui dérange la quiétude des habitants, il fera savoir que sa délocalisation n’est pas à l’ordre du jour puisqu’il n’y plus d’autres espaces au niveau de la commune. Mais, la solution, pour lui, est de faire en sorte qu’il y ait des heures d’ouverture et de fermeture du marché.  « C’est vrai que la situation actuelle dérange à plus d’un titre, mais il va falloir agir en changeant l’organisation. Puisqu’il n’y a pas d’espace, on va construire en hauteur et faire de sorte que le marché ouvre à 7 heure du matin, et ferme ses portes à 17heures ou à 18 heurs30. Il fût un temps ou, où on puisse être à Dakar, on entend les cloches sonner pour annoncer la fermeture du marché Sandaga à 17 heures. Dans tous les pays du monde, il existe des marchés hebdomadaires qui sont gérés par la commune ».

Concernant le site qui va abriter une foire qui constitue la pomme de discorde entre la mairie et les commerçants du marché HLM, Sadikh Seck fera savoir que cette foire n’est pas une manière pour la mairie de récolter des taxes. A l’en croire, « le promoteur veut installer une usine de pavage. Dans son entreprise, ce sont des jeunes de la commune qui vont trouver du travail », explique-t-il.

 

Les commentaires sont fermés.