Modern technology gives us many things.

Bignona : Le conseil départemental déroule un projet qui va détourner les populations de l’exploitation abusive de la forêt

Le conseil départemental de Bignona, dès ses premiers pas, avait pris une option sérieuse et irréversible sur la protection de l’environnement. Cet engagement a conduit à la tenue du forum climat et forêts de fin Février 2016. Cette rencontre internationale a ouvert des portes à des projets conçus exclusivement pour redorer le blason des forêts du département de Bignona et ses environs. L’état des lieux fait sur les forêts du département et le diagnostic avaient révélé que la situation est très alarmante et qu’il fallait prendre des mesures rigoureuses pour faire face au mal. Parmi ces projets, un a déjà trouvé du financement et a été déroulé en 2016. Il s’agit d’un projet forestier de reboisement qui vise à trouver des solutions au mal à partir de la source sous forme d’alternative aux changements climatiques en permettant une adaptation à la nouvelle situation environnementale. Ce projet est conçu dans le cadre du partenariat entre le conseil départemental de Bignona et le conseil général de Savoie avec le soutien du gouvernement français et celui du Sénégal. Il va permettre de régénérer les forêts selon la vision imprimé par le Président du conseil départemental Mamina Kamara. L’engagement des collectivités locales a été un atout remarquable pour la réalisation du projet. Des reboisements ont été faits dans les communes du département avec un bilan largement positif (voir photo). Le reboisement s’est fait sur 50 hectares avec au total 7950 plantes d’espèces aussi variées qu’importantes.

A côté de  ce projet de reboisement, un autre projet annexe va aider à lutter contre l’exploitation abusive de la forêt. Un projet d’ordre social qui vise à réduire considérablement le besoin des populations dans la forêt. Il s’agit de la diffusion des foyers améliorés à des familles démunies. Une dimension sociale qui va, à coût sûr, contribuer à éloigner les populations de la forêt ou les amener à être les défenseurs de celle-ci. Ce projet, aussi, est en bonne voie et son exécution est déjà en cours en suivant les étapes établies. Après avoir identifié les acteurs locaux en mesure de réaliser ces outils, un cabinet a été commis pour les former ou renforcer leur capacité car certains étaient déjà dedans. Ainsi, des acteurs ont déjà reçu cette formation en fin de la 1ère quinzaine du mois en cours (voir photo). Les résultats obtenus répondent parfaitement aux attentes du conseil départemental. C’est pour cette raison que le conseil envisage d’accompagner la production des foyers améliorés qu’il va acquérir et remettre à, au moins, 1000 familles vulnérables.

Il faut cependant rappeler que le conseil départemental ne s’est pas limité à ces actions en faveur de la forêt. Le Président Mamina Kamara et son équipe ont pensé agir sur un maillon essentiel dans la préservation de l’environnement de manière générale, il s’agit du service des eaux et forêts. Pour l’accompagner à améliorer son service et sa mobilité, le conseil départemental a mis à sa disposition un appui composé de matériel informatiques et accessoires, appareil numérique, un GPS de même qu’une grande quantité de carburant et la réparation prochaine du camion-citerne. Toutes ces actions concourent à l’atteinte des objectifs de préservation ou de régénération de l’écosystème forestier fixés par le conseil départemental de Bignona.

 

L.BADIANE pour xibaaru.com

 

Les commentaires sont fermés.