Modern technology gives us many things.

Voilà la raison pour laquelle certaines femmes pètent beaucoup pendant leurs menstruations

Mesdames, avez-vous déjà remarqué que vous pétez beaucoup plus dans votre période de menstruation, qu’à tout autre moment? Si oui, vous n’êtes pas la seule.

Bien que ce ne soit pas général à toutes les femmes, «c’est vraiment très fréquent, et il y a deux raisons: l’une est hormonale et l’autre est anatomique», explique Jennifer Ashton, gynécoloque.

Blâmez-le sur les hormones
«Il y a fondamentalement deux étapes de la période d’une femme», déclare Susan Wysocki, infirmière en santé féminine, présidente d’iWomansHealth et membre du conseil d’administration de l’Association américaine de la santé sexuelle.

« L’œstrogène est l’hormone proéminente depuis le début du cycle menstruel jusqu’à l’ovulation. Après l’ovulation, l’hormone proéminente est la progestérone. Mais ces changements ne se produisent pas chez les femmes sous contraception hormonale.
Cette danse hormonale entre l’œstrogène et la progestérone pendant la menstruation n’affecte pas seulement vos émotions, elle a également un effet sur votre système gastro-intestinal.

« Le tractus gastro-intestinal a des récepteurs pour la progestérone, ce qui peut provoquer une relaxation des intestins ou des spasmes des intestins, dépendant du niveau », explique Ashton.

« Une grande partie du temps, les femmes auront une diarrhée, ou des selles plus fréquentes pendant leur période en raison des changements dans les niveaux de progestérone ».

Sur le revers, lorsque la progestérone détend les muscles lisses dans l’intestin, cela pourrait entraîner une constipation. « Ensuite, vous pourriez avoir accumulé du gaz, ce qui entraînerait des pets », déclare Wysocki.

L’explication anatomique
Alors que Ashton dit que l’explication hormonale est plus généralement acceptée du point de vue du mécanisme, il existe des théories anatomiques sur la raison pour laquelle votre système GI est influencé par la menstruation.
« Parce que l’utérus est juste en face des intestins et du côlon, certaines personnes théorisent qu’il y a un contact direct de contractions utérines presque microscopiques », dit-elle. « Ce contenu indirect avec le colon peut provoquer des mouvements intestinaux plus fréquents ».
Cela pourrait également influer sur les pets.

Afrikmag

Les commentaires sont fermés.