Modern technology gives us many things.

Trucs et astuces pour consoler vos petits

Lorsque l’on est parent ou éducatrice, les pleurs d’enfants sont une musique qui est familière à nos oreilles.

Parfois, certains pleurs nous paraissent inutiles, notre patience en est affectée et ne trouvons pas de moyens pour arrêter ces fameux cris. Les pleurs ont tous leurs raisons d’être, même si la raison qui les a provoqués nous paraît banale. Il faut donc tous les prendre en considération, mais en accordant bien sûr une importance différente.

Les pleurs sont le tout premier moyen de communication utilisé par l’enfant, il arrive donc qu’ils privilégient cette façon de faire même après avoir acquis le langage. Ces petits sons sont souvent irritants, mais il faut avant tout garder notre calme et y répondre en tout temps afin que l’enfant développe de la confiance envers nous, et non de la méfiance. Je vous propose donc quelques petits trucs. Il suffit parfois d’en essayer plusieurs avant de trouver celui qui amène de meilleurs résultats. J’en ai cité que quelques-uns, mais les possibilités sont multiples, car chaque enfant est différent et a sa façon de se réconforter qui lui est propre.

Suggestions

– En premier lieu, pensez aux besoins de base. Assurez-vous qu’ils soient tous bien comblés : faim, soif, fatigue, froid, chaud, etc.

– Entourez l’enfant d’une couverture douce et chaude. Pour réchauffer la couverture, vous pouvez la placer quelques minutes dans la sécheuse. Les enfants aiment bien se sentir bien serrés, au chaud, cela les rassure et les réconforte. De plus, lorsque vous collez la couverture sur leur joue, ils peuvent avoir la même impression que lorsqu’ils sont collés contre vous.

– Placez l’enfant en mouvement, soit dans vos bras et en effectuant un mouvement de balancier, en vous berçant dans une chaise berceuse ou en le plaçant dans un petit banc que vous bougerez vous-même.

– Chantez doucement ou faites-lui écouter de la musique douce. Les enfants apprécient bien les bruits de la nature, comme le bruit du vent ou de l’eau. Vous pouvez aussi mettre à la disposition des enfants, dans un petit coin tranquille, une boîte musicale ou un petit mobile que l’enfant pourra faire fonctionner le nombre de fois qu’il le désire et ainsi s’apaiser au son de celui-ci.

– Changez les idées de l’enfant. Changez-le de pièce, de coin d’activité, proposez-lui un autre jeu ou encore préparez-lui un petit coin où il pourrait être seul. Certains enfants sont portés à pleurer lorsqu’il y a trop de stimulation, la tranquillité les apaise.

– Proposez à l’enfant de lui faire un petit massage, sur la main, le pied, le dos, le cou…

– Demandez aux parents d’écrire sur une feuille les façons de faire qu’ils utilisent afin de consoler leur enfant. Demandez-leur de la remplir plusieurs fois dans l’année, car les enfants changent et les méthodes pour les réconforter peuvent changer aussi. Informez-vous aussi des moments où l’enfant est plus sujet à pleurer ainsi, vous pourriez en inviter quelques-uns.

– Apprenez à l’enfant à se calmer seul. Restez calme, pour aider à dédramatiser la situation et dicter lui avec une voix douce ce qu’il pourrait faire pour retrouver son calme. Montrez-lui que vous êtes toujours là pour lui, mais qu’il a assez de ressources pour retrouver le réconfort par lui-même.

 

 

Educatout

Les commentaires sont fermés.