Modern technology gives us many things.

Tout savoir sur la tisane d’hibiscus

Parfumées, d’une couleur rouge facile à repérer, et sucrées comme la canneberge, les boissons à base d’hibiscus ont-elles un effet bénéfique sur la santé ?

L’infusion à base de fleurs séchées d’hibiscus, au goût sucré comme la canneberge, se reconnaît par sa couleur rouge. Excellente à la fois chaude ou froide, cette boisson est utilisée dans les pays africains pour diminuer la température corporelle, soigner des troubles cardiaques, ainsi que les maux de gorge. En Iran, elle est utilisée pour régulier l’hypertension. Des recherches scientifiques ont été menées ces dernières années pour essayer de mieux comprendre les éventuels risques et bénéfices de l’hibiscus.

La pression sanguine

Une étude publiée en 2010 par la revue Journal of Nutrition et citée par Medical News Today s’est penchée sur les effets de l’infusion d’hibiscus chez les personnes souffrant ou à risque d’hypertension. Les participants qui ont consommé cette tisane pendant six semaines ont observé une diminution de leur tension par rapport à ceux qui n’ont bu qu’une boisson placebo. Une autre étude publiée en 2015 confirme ces résultats, mais d’autres recherches sont nécessaires pour les valider.

Le cholestérol

En 2011, des travaux ont comparé l’effet du thé noir et de la tisane d’hibiscus sur les niveaux de cholestérol de 90 volontaires pendant deux semaines. Un mois plus tard, le taux de « mauvais » cholestérol des participant n’avait pas baissé, mais celui du « bon » cholestérol avait augmenté à la fois chez les consommateurs de thé noir et d’hibiscus. D’autres travaux ont donné des résultats variés et parfois contradictoires, ajoute Medical News Today. Des études plus poussées doivent être menées pour mieux comprendre l’impact de l’hibiscus sur le cholestérol.

Les effets secondaires

D’après des scientifiques, une consommation très élevée d’extrait d’hibiscus peut endommager le foie. Mais une consommation modérée de tisane n’aurait aucun effet néfaste sur la santé. Veillez néanmoins à mettre votre médecin au courant si vous en buvez, car cette plante peut interagir avec certains médicaments. Enfin, la tisane d’hibiscus est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

Santemagazin

Les commentaires sont fermés.