stérilité

Nous abordions, il y a quelques temps, les causes de stérilité chez la femme. Dans le présent article, nous ferons ressortir les facteurs qui peuvent causer la stérilité chez l’homme.

La fertilité masculine

La fertilité masculine dépend de certains facteurs, dont la production correcte de spermatozoïdes par les testicules (spermatogénèse), la liberté de circulation du sperme dans les voies génitales masculines, et de son dépôt adéquat dans le vagin.

Causes liées au sperme et aux spermatozoïdes:

Les affections liées à la qualité du sperme sont entre autres: l’aspermie, l’azoospermie, l’oligospermie, l’asthénospermie et la tératospermie.

L’aspermie est l’absence de sperme

L’azoospermie : c’est l’absence totale de spermatozoïdes dans le sperme. Elle peut être due à des carences nutritionnelles, une chimiothérapie anticancéreuse, des irradiations, ou encore des intoxications (alcoolisme, drogue, etc)

Une oligospermie se définit par un nombre de spermatozoïdes inférieur à 30 millions/ml. Les causes sont nombreuses: maladies endocriniennes ( diabète, hypertension, hyperthyroïdie etc.), intoxication alcoolo-tabagique, toxicomanie, entre autres.

Une asthénospermie se définit par moins de 40 % de mobilité. Ses causes sont liées à l’oligospermie ;

Une tératospermie se définit par la présence de plus de 60 % de formes anormales. Les causes sont d’ordre génétique et dépistées par le caryotype.

Autres causes fréquentes:

L’impuissance sexuelle. Elle peut être d’origine psychologique ou encore organique( due à des lésions neurologiques chez les accidentés par exemple)

Publicité

 

Dans certains cas très rares, c’est l’éjaculation qui ne peut avoir lieu, on parle alors d’anéjaculation.

Comment détecter une infertilité chez l’homme?

Un délai d’infertilité

Pour que l’infertilité soit prononcée, il faut partir de 2 ans d’essais réguliers, avec des rapports sexuels sans contraception.

Facteurs à risques

Dans les facteurs à risque, on peut voir les infections ayant affecté les parties intimes de l’homme, ensuite les traitements anti-cancéreux, et tout autre fait, incident ou accident ayant pu affecter l’appareil génital de l’homme, ou encore des organes liés à la production hormonale ou à la santé s3xu3lle.

Afrikmag

PARTAGER