Modern technology gives us many things.

La lavande pour réduire l’anxiété préopératoire ?

Une étude américaine montre l’efficacité de l’huile essentielle de lavande face à l’anxiété préopératoire. Les patients traités par aromathérapie se sont sentis moins stressés avant l’opération, ce qui pourrait être une bonne alternative aux anxiolytiques classiques.

La peur de l’opération, de l’anesthésie ou encore de la douleur postopératoire peut avoir une incidence négative sur le rétablissement des patients. Il a été montré que cet état de stress est associé à une mauvaise compréhension des informations sur la chirurgie, à une durée prolongée d’hospitalisation, une plus longue cicatrisation et une capacité réduite à combattre les infections.

Des chercheurs du Weill Cornell medical center, aux Etats-Unis, ont voulu savoir si l’huile essentielle de lavande, facile d’utilisation et peu coûteuse, pouvaient suffire à réduire cette anxiété. Leurs résultats sont parus dans le Journal of Surgical Oncology.

UNE PLANTE CONNUE POUR SES EFFETS RELAXANTS

L’huile essentielle de lavande possède un large champ d’application, mais est surtout utilisée pour ses effets sédatifs et relaxants. Ces pouvoirs anxiolytiques viennent de deux molécules : le linalol et l’acétate de linalyle. Les chercheurs ont sélectionné cette plante, car les effets secondaires sont minimes et qu’elle peut être appliquée sous plusieurs formes, le massage, l’inhalation ou en compresse.

100 patients, admis pour une chirurgie ambulatoire entre janvier 2015 et août 2015, ont été séparés au hasard en deux groupes. Le premier recevait, au minimum 30 minutes avant son opération, un patch de lavande à se mettre sur la poitrine, et l’autre, le groupe témoin, seulement des soins infirmiers classiques. Chacun a ensuite dû décrire son anxiété, à l’aide d’une échelle visuelle analogique (EVA) allant de 0 à 10, à deux moments distincts.

DES PATIENTS PLUS CALMES

À leur entrée dans la salle d’attente préopératoire, l’anxiété du groupe témoin était en moyenne de 3,79 et celui du groupe expérimental de 4,74. Lors du départ pour l’opération, elle était respectivement de 3,78 et de 3,67. Ainsi, les personnes traitées avec des huiles essentielles de lavande ont vu leur anxiété diminuer en moyenne d’1,07 et 77% des patients se sentaient plus calmes avant l’opération. Les effets observés sont modestes mais statistiquement significatifs. Les scientifiques attendent désormais d’autres recherches futures afin de confirmer l’efficacité clinique de l’aromathérapie à la lavande.

topsante

Les commentaires sont fermés.