Insomnies

Il suffirait de faire l’exact opposé de ce que vous voudriez faire, à savoir essayer de rester éveillé alors que vous voulez dormir.

À chaque fois que nous avons une grosse journée le lendemain, que ce soit à cause d’une importante réunion au boulot ou d’un pénible examen, il nous est impossible de trouver le sommeil.

On se tourne, retourne, on change de position toutes les cinq minutes, on regarde sans cesse l’heure, déprimées et angoissées à l’idée de ne pas avoir suffisamment dormi; si on a de la chance, on finit par enfin s’endormir, éreintées, peu de temps avant de devoir se réveiller.

Mais d’après une étude de l’Université de Glasgow, intitulée « Towards a valid, reliable measure of sleep effort » et publiée dans le Journal of Sleep Research, il ne serait pas si difficile de combattre ces crises d’insomnie: il suffirait de faire exactement le contraire de ce que nous voulons, à savoir se forcer à garder les yeux ouverts.

D’après cette étude, le sommeil est un « processus physiologique involontaire », ce qui signifie qu’il ne peut pas vraiment être contrôlé, quels que soient nos efforts. En d’autres termes, plus on s’acharne à essayer de s’endormir, plus on resterait éveillé. En gardant nos yeux grand ouverts et en arrêtant de stresser, nous devrions au bout de quelques minutes commencer à somnoler, et enfin rejoindre les bras de Morphée.

7sur7.be

PARTAGER