Modern technology gives us many things.

La marque de maquillage Maybelline engage un homme comme ambassadeur

Le maquillage pourrait bientôt ne plus être réservé aux femmes. La célèbre marque de cosmétiques Maybelline vient d’engager pour la première fois un homme comme ambassadeur, le Youtubeur américain Manny Gutierrez.

Ce dernier est suivi par près de deux millions de personnes sur sa chaîne Youtube, sur laquelle il poste des tutos de maquillage depuis 2014. Il sera la tête d’affiche de la nouvelle campagne promotionnelle de la marque, intitulée «That boss life». Manny Gutierrez a annoncé la nouvelle lui-même sur son compte Instagram mecredi.

Le jeune homme est l’une des icônes de la nouvelle tendance des «beauty boys», des hommes qui n’hésitent pas à s’approprier les cosmétiques habituellement réservés aux femmes et à poster des photos ou des tutos de maquillage sur les réseaux sociaux. «Je voulais jouer avec un eyeliner et du maquillage alors que les autres garçons jouaient au GI Joe, a expliqué Manny Gutierrez dans Marie Claire. C’était dur pour moi parce que je ne comprenais pas pourquoi j’avais envie de jouer avec des trucs de fille plutôt que des trucs de garçons».

Une nouvelle tendance

Mais que l’on ne s’y méprenne pas, les «beauty boys» ne veulent pas ressembler aux femmes. Ils utilisent le maquillage à leur manière, inventant une manière d’améliorer leur apparence tout en assumant leur masculinité. «C’est un art pour moi, explique Manny Gutierrez. J’ai confiance en moi en tant que garçon et je serais toujours un garçon. Je peux avoir confiance en étant rasé de près et maquillé sur tout le visage».

Avant lui, James Charles avait été choisi par la marque de cosmétiques CoverGirl comme ambassadeur. Il s’était fait connaître en apportant son propre matériel de maquillage pour les traditionnels portraits de fin d’études en cours aux Etats-Unis, et en les diffusant sur les réseaux sociaux. Il avait été retweeté par la chanteuse Zendaya, ce qui l’avait rendu célèbre. Il est désormais suivi par 1,2 million de personnes sur Instagram et 500.000 sur Youtube.

«Le fait que les hommes se maquillent est désormais mieux accepté. Mais cela prendra du temps et beaucoup plus d’ouverture d’esprit avant que cela devienne quelque chose de commun», estime James Charles. En attendant, les marques de cosmétiques peuvent se frotter les mains face à ce nouveau marché, potentiellement énorme, qui s’ouvre à elles

Les commentaires sont fermés.