Modern technology gives us many things.

Pourquoi faut-il manger des abats ?

Foie, rognons, cœur, langue, cervelle, tripes… Les abats n’ont généralement pas bonne réputation, et en tout cas ne sont pas particulièrement appréciés par une majorité d’entre nous. Dans quelle mesure sont-ils bons pour la santé et à quel rythme devrait-on en manger ?

Beaucoup expliquent que ces morceaux sont gorgés de cholestérol et recèlent une multitude de germes et de toxines. Qu’en est-il ?

La plupart des abats sont effectivement des sources importantes de cholestérol alimentaire, mais ils sont assez pauvres en graisses et relativement peu caloriques. Et les abats sont très riches en vitamines, en protéines et en minéraux. Le foie de veau par exemple contient beaucoup de fer et de vitamine A. Ce sont des aliments de très bonne qualité diététique.

Ceci étant, il est vrai que ces organes (foie, reins, intestins, surtout) sont les plus susceptibles de contenir des contaminants (métaux lourds) et des pesticides. Cependant, les quantités sont particulièrement faibles, et le problème ne poserait que chez les très gros consommateurs.

En fait, un bon rythme consiste à en manger au maximum une fois par semaine ou tous les quinze jours. Ceux qui aiment ne doivent pas s’en priver (avec modération), et rien n’empêche ceux qui seraient tentés d’essayer…

 

 

Passionsante.be

Les commentaires sont fermés.