Modern technology gives us many things.

Enceinte, attention à la prise de certains médicaments !

Enceinte, il faut éviter au maximum la prise de médicaments. Cependant, il y existe de nombreux cas ou la prise de médicaments est inévitable. Ces médicaments sont scrupuleusement choisis par le médecin pour qu’ils ne soient pas toxiques pour le fœtus. La revue Prescrire a mis récemment a jour la liste des médicaments inutiles ou dangereux pour la santé. On fait le point.

 

Quels sont les médicaments visés par la revue ?

Chaque année, la revue Prescrire met à jour une liste de médicaments considérés comme inutiles voire dangereux.  Certains sont donc à éviter absolument. En ce qui concerne le sevrage tabagique par exemple, l’utilisation du Zyban doit être écartée car non seulement son efficacité n’est pas supérieure à celle de la nicotine mais sa consommation expose à des effets indésirables graves dont notamment des malformations chez l’enfant à naître. Certains médicaments utilisés en gastro-entérologie comme le Prucalopride peuvent être dangereux pour la formation du fœtus, de même que certains myorelaxants qui n’ont pas d’effets supérieurs au placebo et qui peuvent se révéler tératogènes.

Enceinte, que faire avec les médicaments ?

Enceinte, la règle est simple : pas d’automédication ! Demandez toujours conseil à votre médecin et si vous êtes sous traitement n’arrêtez jamais sans avis médical. En revanche inutile de tomber dans la psychose vis-à-vis des médicaments. Récemment, l’Académie de Médecine a jugé trop restrictif les pictogrammes apposés sur les boîtes de médicaments. En effet, l’Académie de Médecine précise qu’une quinzaine de substances sont connues comme tératogènes et une quarantaine sont connues pour être foeto-toxique. Dans ce contexte, l’Académie de Médecine juge que la multiplication à outrance de ces pictogrammes aura un effet contre bénéfique et même anxiogène. Pour en savoir plus, le CRAT recense les médicaments tératogènes.

 

 

Neufmois.fr

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.