Modern technology gives us many things.

La consommation de thé entraîne-t-elle un risque d’anémie ?

Le thé vert n’est pas exempt de contre-indications. Dans certains cas, on déconseille le thé vert, comme dans le cas de :

 

Ulcères gastriques. Le thé vert ne ferait en effet qu’aggraver les ulcères. D’autant plus si le thé est bu à jeun.

Anémie. Le thé vert perturbe l’assimilation du fer. Il est donc déconseillé d’en boire lors d’un repas si vous êtes atteint d’anémie.

Intolérance à la caféine. Pour les personnes sensibles à la caféine, il faudra décaféiner le thé vert. Pour ce faire, jeter la première infusion avant d’infuser à nouveau les feuilles de thé vert.

Insomnies. Le thé vert n’est pas conseillé si vous êtes sujets à des insomnies de part la présence de théine.

Constipation. En cas de constipation, ne buvez pas du thé vert.

Carence en fer et thé vert

Il est important de savoir que consommer un thé vert juste avant ou après un repas est fortement déconseillé! En effet, le thé pourrait diminuer l’absorption du fer par votre organisme. C’est pour cette raison qu’il n’est pas conseillé de boire du thé vert si vous souffrez d’anémie ferriprive. La consommation de thé vert peut faire diminuer votre taux de fer dans le sang, ce qui est dangereux si vous avez une carence en fer. Les tanins dans l’eau du thé (également libérés par l’infusion) peuvent inhiber l’assimilation du fer.

Pour éviter d’avoir des carences en fer, de risquer de faire baisser son taux d’hémoglobine et une anémie potentielle, il est important de consommer régulièrement de la viande rouge, des légumes verts ou secs, et des fruits. Il est également possible de faire des cures de fer (comprimés commercialisés en pharmacie).

Afriquefemme

Les commentaires sont fermés.