Modern technology gives us many things.

Les aliments que votre foie n’aime pas

Il neutralise les toxines, épure les déchets de l’organisme et préside à la bonne activité du cerveau, du cœur ou de la thyroïde. Pourtant, notre foie est un organe que l’on malmène souvent. Pour veiller à sa bonne santé, voici les aliments à consommer avec beaucoup de modération.

LES SUCRES

Notre organisme a besoin de glucides. Mais lorsque nous en consommons trop, ils sont directement convertis en graisse dans le foie. Lorsque cette graisse représente plus de 5 à 10 % du poids total de notre foie, cela aboutit à la “maladie du foie gras non alcoolique“. Au fil du temps, cette inflammation évolue vers la fibrose puis vers la cirrhose. Le foie devient alors incapable de remplir ses fonctions.

Evitez donc le sucre mais aussi le miel, les concentrés de jus de fruit et tous les sucres ajoutés dont le nom se termine par ose (fructose, glucose…) qui ont un effet délétère sur le foie.

LES CÉRÉALES BLANCHES

Le pain, les pâtes, les biscuits à la farine blanche, le riz… doivent être abandonnés car ils entraînent une hausse rapide et brutale des taux de glucose et d’insuline dans le sang, suivis d’une chute de ces taux tout aussi rapide. Au fil du temps, cet “effet montagnes russes” provoque une résistance à l’insuline qui détériore le foie.

LES ACIDES GRAS TRANS

Ils sont présents dans nombre de produits transformés, de pâtisseries, d’aliments frits : les acides gras trans favorisent la formation de fibrose, des tissus cicatriciels qui, petit à petit, prennent la place des cellules du foie endommagées. Or la fibrose peut provoquer de graves complications : la cirrhose, voire le cancer du foie.

LE SODIUM

Chez les personnes ayant déjà un foie mal en point (hépatite ou maladie du foie gras par exemple) consommer trop de sodium ne fait qu’aggraver les dommages causés à cet organe. Pour réduire votre consommation de sel, remplacez-le par des aromates dans l’eau de cuisson des légumes ou sur la viande, ou par du citron sur le poisson. Pensez aussi aux épices, qui ont en outre des effets bénéfiques sur le foie du fait de leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

L’ALCOOL

Vous pouvez sans souci boire un verre de vin rouge de temps à autre. En revanche, une consommation excessive d’alcool aura des effets délétères sur votre foie. Ne dépassez pas un verre d’alcool par jour pour les femmes et deux verres pour les hommes.

topsante

Les commentaires sont fermés.