La plupart des ados font des fugues sur un coup de tête. Dans tous les cas, partir de la maison entraine un sentiment de soulagement pour le jeune. Mais ça ne durera pas longtemps avant qu’il ne se rende compte de son erreur. À partir de ce moment-là cependant, il devient quasiment impossible de revenir à la maison sans se sentir coupable.

 

Vous devez garder à l’esprit que la moitié des ados qui envisagent le suicide aura au moins une fois tenté de fuguer dans le passé. Selon moi, ces attitudes sont des signaux d’alarme que quelque chose ne va pas. C’est une expression de l’envie de vivre autrement. Je pense donc qu’il est important d’aborder le sujet, et de vous guider en cas de fugue d’un ado.

La fugue : que faire après?

Pour votre ado, revenir à la maison n’est pas évident. C’est pour lui le moment qui va mettre en lumière ce qui pourra arriver ensuite. Ne pensez même pas réprimander votre ado ou sortir les grands mots pour lui faire comprendre votre colère. Je ne vous demande pas de banaliser son acte, loin de là !

Ce que je vous conseille de faire après une fugue, c’est d’entamer la discussion. Mieux vaut encore s’y prendre au plus tôt, au lieu d’attendre que ça ne se reproduise. Vous devez commencer par chercher les raisons qui l’ont poussé à fuguer. Avec la colère et une attitude qui le culpabiliseraient, vous ne ferez que renforcer son mal-être et enclencher le pire.

Ce que je conseille de faire

Ce que vous devez comprendre à ce stade, c’est que votre ado ne pourra pas s’en sortir tout seul. Il va avoir besoin de votre aide pour retrouver ses repères. Il se peut même que votre enfant ait besoin de l’aide d’un professionnel pour prévenir les risques de fugues.

J’ai en effet appris que les ados qui fuguent et qui ont des comportements dangereux peuvent souffrir de troubles mentaux plus ou moins graves. Il est ainsi essentiel d’agir au plus tôt pour éviter que son cas ne s’aggrave.

 

 

 

Parentsdado

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here