Modern technology gives us many things.

Youssou N’Dour : ” je peux gérer l’Afrique “

you afriqueUn jour de septembre, en costume et cravate sombres, Youssou N’Dour, le ministre du Tourisme, passe la main à son successeur pour devenir ministre conseiller spécial du président du Sénégal, Macky Sall. Un avion plus tard, la star se pose dans le hall d’un grand hôtel parisien, veste mordorée, avant de repartir pour New York, aux Nations unies, accueillir le président. Au retour, il a endossé à Bercy les habits traditionnels de l’artiste, après deux ans sans être remonté sur une grande scène. D’une phrase le chanteur résume son destin : ” Je suis monté de la Médina jusqu’au conseil des ministres. Rien n’était prédestiné. ” L’enfant né dans un quartier populaire de Dakar a été nommé d’abord ministre de la Culture, bien que sans diplômes et stigmatisé comme tel. Il s’est aussitôt rendu chez l’intellectuel le plus respecté du Sénégal, le sage Cheikh Hamidou Kane, auteur de L’aventure ambiguë (1961), un grand roman qui raconte la difficulté d’un jeune homme à choisir entre sa culture traditionnelle et celle de l’Occident, où il étudie.

Youssou Ndour (sur la photo avec son épouse) a lancé en 2010 son mouvement  “Feke ma ci bollé”, FMCB. En wolof, cela signifie : “Je suis là, donc j’en fais partie”. Maintenant que l’artiste a goûté à la chose politique, la formule résonne comme la proclamation d’ambition sans le moindre complexe. ” Je reste dans la politique, je suis ambitieux, je travaille aux côtés d’un leader avec lequel je m’entends très bien. On est ensemble, on continue. Mais moi, je suis capable de gérer l’Afrique. ”

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.