Modern technology gives us many things.

Wade révèle : « Je ne voulais pas que le Sénégal débourse un seul franc dans l’affaire… »

Il ne voulait pas débourser un seul franc du Sénégal dans l’affaire Habré.
Soupçonné d’avoir, durant sa présidence, freiné des quatre fers la procédure judiciaire enclenchée contre l’ancien chef de l’État tchadien Hissène Habré, réfugié au Sénégal depuis vingt-quatre ans et accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre, Abdoulaye Wade se réjouit à l’idée que son ancien hôte (aujourd’hui incarcéré) soit jugé à Dakar. « C’est une bonne chose, dit-il. Le procès Habré, c’est moi qui l’ai amené au Sénégal, car je ne pouvais pas accepter qu’un chef d’État africain soit jugé par des tribunaux non africains – hormis la Cour pénale internationale (CPI). La Belgique me talonnait pour le juger, et c’est pour ça que j’ai engagé le Sénégal. Après, ça a tardé car nous n’étions pas d’accord avec nos amis occidentaux, sur les questions de financement notamment. Je ne voulais pas que le Sénégal débourse un seul franc. »
Source J.A

Les commentaires sont fermés.