Modern technology gives us many things.

Wade est en campagne : après Dubaï, le voilà à Kampala chez le président Museveni

wade museveniAprès le Golfe Persique, la région des Grands Lacs, suite à un long périple qui l’a successivement conduit en Arabie Saoudite et à Dubaï où il avait fini par installer ses quartiers, Me Abdoulaye Wade a posé depuis quelques jours ses lourdes valises à Kampala, en Ouganda, auprès de son ancien homologue, Yoweri Museveni. Que fait le “Pape du Sopi” auprès de l’un des plus anciens chefs d’Etat du continent, connu pour ses fortes alliances avec les Etats-Unis d’Amérique ? Me Wade, toujours en pèlerinage pour Karim Wade.Il est constant que l’ancien président de la République en provenance de Dubaï n’a pas pu obtenir des entrées auprès des palais émirats, ce qu’il souhaitait, pour trouver des alliés “diplomatiques” afin de trouver un sort judiciaire heureux à son fils en prison depuis maintenant huit mois. Me Wade, à Kampala, aux bords du Lac Victoria, ce n’est sûrement pas pour des vacances. A Dakar, de hautes autorités s’interrogent sur les raisons de sa présence sur les sources du Nil alors que quand il était aux affaires, Me Wade avait des relations exécrables avec l’ancien guérillero devenu l’un des chefs d’Etat les plus respectés en Afrique de l’Est.Lorsqu’il a fallu en effet plier le destin de l’ancien guide de la Révolution libyenne, Kadhafi, il y a eu des échanges verbaux assez musclés entre les deux hommes ; Museveni ayant traité Wade de Président qui serait au service de la France, lors d’une rencontre des Présidents de l’Union africaine (UA). L’eau a donc bien coulé sous les ponts et Museveni va sans doute prendre sa revanche. De l’Ouganda, le Pape du Sopi devrait faire une descente vers d’autres pays, pour prêcher la bonne parole pour son fils, après l’offensive qu’il avait tentée en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso, juste après l’arrestation de Karim Wade. Cette stratégie découle, selon nos sources, du fait que bien des portes se sont fermées dans les pays arabes.

Les commentaires sont fermés.