Modern technology gives us many things.

Vol de bétail et abattage clandestin : doléances des éleveurs de Sédhiou au président Macky Sall à Dolly

bétail 3Venu représenter les éleveurs de la région de Sédhiou, toute filière confondu, ILO Bâ n’a pas fait dans la dentelle pour exprimer de vive voix au chef de l’Etat les maux dont souffre ce secteur dans cette zone. Mieux ,il a chargé les  brigades de gendarmerie et les services de l’élevage .Dans sa réponse, Macky Sall, annonce le lancement de la campagne nationale de lutte contre le vol de bétail.

       Face au Président de la république à Dolly, les éleveurs de Sédhiou par la voix d’ILO ont tenu à exprimer  leurs préoccupations. Les doléances tournent autour du vol de bétail, de l’abattage  clandestin et du laxisme des autorités en charge de la question. Prenant la parole au nom des éleveurs de Sédhiou M. Bâ a exprimé au chef de l’Etat.  « à Sédhiou le vol de bétail est surtout encouragé par le comportement trop laxiste des gendarmes », balance Ilo Bâ qui n’a pas mis de gants pour situer les responsabilisé.  Pointant du doigt les services de l’élevage et de la sécurité qui font la sourde oreille face aux agissements malsains des voleurs de bétail  il  accuse : « Monsieur le Président, sur la route de Marssassoum des sacs remplis de viandes  de provenance douteuse sont toujours acheminés vers Ziguinchor » informe le représentant des éleveurs de Sédhiou « si vous vous présentez à la brigade on vous demande d’aller vous promener » poursuit-il .Cette déclaration fracassante est accueilli par une salve d’applaudissements.

Le vol de bétail est toujours d’actualité à Sédhiou surtout vers la zone frontalière.

Pour rappel peu avant la tabaski un enseignant confondu à un voleur de bétail a été abattu à bout portant par un éleveur à Madina Balante département de  Goudomp .Sédhiou  qui compte au total trois  brigades  de gendarmerie peine toujours  à trouver une solution à ce fléau. Les pandores dont les moyens sont très réduits ont du mal  à satisfaire  la forte demande de sécurité d’une zone fortement enclavé .Le manque de moyens roulants a toujours été aux préoccupations des forces de sécurité.

Le laxisme  des forces de l’ordre  dont M Ba a fait état est toujours décrié par les éleveurs .l’on se  rappelle dans un passé récent du  comportement peu orthodoxe d’un commandant de brigade de Sédhiou  qui était de mèche avec les voleurs au point que la presse de l’époque titrait « Séne le berger » .Son agissement a fini par être étalé sur la place publique .il fut tout simplement muté par la suite. Il est fréquent de constater à Sédhiou que les affaires liées au vol sont très souvent inscrites au rôle au tribunal départemental de Sédhiou .L’an dernier un présumé voleur a été relaxé pour faute de preuve et le receleur a écope d’une condamnation.

C’est dire donc, que Ilo Bâ  a percé un abcès  pourri  dont la puanteur peut gêner de gros bonnet de la république. La réaction du Président de la république  est donc saluée par les éleveurs.

« Vive  la campagne nationale de lutte contre le vol de bétail lancé ce mardi à Dolly » nous confie l’un d’entre eux qui a suivi en direct la retransmission de cette  rencontre

Ousmane Demba.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.