l'immunité
les députés s'apprêtent à lever l'immunité parlementaire de Khalifa Sall déjà en prison

La procédure pour la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall avance à grand pas. Après l’installation des 11 membres du Comité ad hoc devant statuer sur son cas, il a été procédé, hier, à la mise en place du bureau dudit comité.

Sur les quatre membres du bureau, les trois sont issus du groupe parlementaire de la majorité. Il s’agit d’Aymérou Gningue, président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar, qui est porté à la tête du bureau de ce comité ad hoc. Il est secondé par Me Madické Niang, président du groupe parlementaire « Liberté et démocratie », membre de l’opposition. Les deux autres composants du bureau sont Awa Guéye, membre de la mouvance présidentielle, et Seydou Diouf également membre de Bby.

C’est d’ici la fin de cette semaine que le dossier de Khalifa Sall doit être étudié dans le fond par ce bureau nouvellement installé.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here