Modern technology gives us many things.

Voici Baye Ag Bakabo, le meurtrier des deux journalistes de Rfi

ag bakaboOriginaire de l’Adrar des Ifoghas, Baye Ag Bakabo est le suspect n°1 du meurtre des deux envoyés spéciaux de RFI, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, le 2 novembre. À la fois bandit, trafiquant et jihadiste, il se faisait très discret à Kidal jusqu’au jour où un chef d’Aqmi, Abdel Karim Targui, lui a ordonné de payer ses dettes.

Baye Ag Bakabo est le suspect numéro un de l’enlèvement et de l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, le 2 novembre à Kidal, dans le grand nord-est malien. Selon les enquêteurs, sa voiture personnelle a été utilisée pour kidnapper les deux journalistes de Radio France Internationale, et les appels passés à partir de son téléphone vers les jihadistes d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) confirmeraient qu’il est le chef du commando responsable du rapt.

Ag Bakabo, 1m75 environ, proche des 40 ans, est connu depuis 2010 par les services de renseignement comme étant à la fois un bandit, un trafiquant et un jihadiste. Pour les Maliens, Ag Bakabo est à la solde d’Aqmi, et plus précisément de la katibat de Abdel Karim Targui, lui-même originaire de Kidal. Mais pour les habitants de cette ville qui le connaissent, il fournit surtout depuis 2006 de l’essence venant d’Algérie aux jihadistes.

Les commentaires sont fermés.