Modern technology gives us many things.

Viviane Wade, très en colère, annonce la dissolution de…

viviane wade 3Elle est en colère et tient à le manifester. Elle, c’est ancienne Première dame du Sénégal qui a récemment effectué une visite à la Maison d’arrêt de Rebeuss où est incarcéré son fils, l’ex-ministre d’Etat Karim Wade. Viviane Wade puisque c’est d’elle qu’il s’agit, semble très remontée contre les nouvelles autorités du Sénégal. Car il ne lui a pas suffi d’ordonner, malgré les protestations des usagers, la fermeture de l’hôpital de Ninéfecha à Kédougou, un établissement de santé qu’elle avait mis sur pied.Il fallait aussi, procéder par la même occasion, à la dissolution sa fondation Education Santé qui avait fait de la promotion de la santé de la mère et de l’enfant au Sénégal, son domaine d’activité, de 2003 à 2011. Dans une correspondance exploitée par nos confrères du Quotidien qui donnent l’information, Mme Wade déclare : «J’ai l’honneur de vous informer de ma décision de dissoudre l’Association éducation – santé (Aes). L’hôpital de Ninéfecha est depuis 2003 au service des populations de la région de Kédougou, conformément aux objectifs du ministère de la Santé qui avait mis à sa disposition un personnel médical assisté par des contractuels locaux engagés par l’association ».Viviane Wade de lister les raisons qui l’ont amenée à procéder à la fermeture de l’établissement de santé : « Depuis quelques années, la gestion de cet hôpital était administrée par un personnel dûment mandaté par le ministère des Forces armées. Il est aussi bon de noter que l’Aes a toujours assuré l’essentiel du financement de ses activités. Avant de remettre l’hôpital au ministère de la Santé, l’Aes a été dans l’obligation de mettre fin au contrat du personnel local qu’elle avait recruté. Personnel recruté dans la région qui a été toujours excellent et dévoué », écrit l’ancienne Première dame du Sénégal.Toutefois, tient-elle à préciser à l’endroit du gouvernement : « Je mettrai à disposition de votre ministère tous les matériels et équipements y afférents. J’ai demandé à mon assistante, Mme Marième Loum Thiaw, de vous communiquer ainsi qu’à l’administrateur de l’hôpital, l’inventaire de tout le matériel mobilier et immobilier ».

 

Le Quotidien

Les commentaires sont fermés.