Modern technology gives us many things.

Visite d’Obama : La princesse qatarie expulsée, seul le chef de sécurité de Macky Sall autorisé à porter une arme

princesse qatarieLa sécurité s’est corsée davantage au Sénégal où est attendu Barack Obama, ce mercredi à 20h30, avec l’expulsion à la frontière de la princesse qatarie, Shaika Mozah, et de ses sœurs.

Le jet privé qui transportait Shaika Mozah et sa délégation a été interdit d’atterrir à l’aéroport de Dakar.

La délégation composée aussi de deux gardes du corps et de six autres femmes a été obligée de rebrousser chemin vers le Maroc, après être autorisée à faire escale à Saint-Louis, au nord du Sénégal. Ici, avant de repartir, les forces de sécurité ont pris leur identité.

Dans l’aéroport de la ville de Saint-Louis frontalière à la Mauritanie, «terre d’accueil des islamistes», quadrillée par des éléments de sécurité américains, avec un bateau de guerre, des gendarmes de l’escadron de terre de la gendarmerie veillent au grain.

Pour la visite d’Obama, les Américains ont aussi «désarmé» la sécurité du président sénégalais, Macky Sall. Ainsi, seuls sont chef de sécurité et son second sont autorisés à porter des armes.

Pendant ce temps, les ministres sénégalais choisis parmi la délégation sénégalaise seront passés au détecteur et fouillés au corps.

Plus de 60 éléments des services secrets américains ont pris possession du Palais avec du matériel de sécurité ultra sophistiqué.

Aussi quelque 70 véhicules blindés et un avion médicalisé vont-ils être mobilisés pour accompagner Barack Obama, avec une brigade mixte de 1000 éléments.

Les commentaires sont fermés.