Modern technology gives us many things.

(Vidéo). Un caméraman filme sa mort en direct : Celui qui va le tuer était dans son viseur

samir assem30 secondes d’images ont mis le feu aux poudres. Une vidéo diffusée par les Frères musulmans aurait été filmée par un photographe touché par les snipers de l’armée égyptienne.

Des coups de feu. Le sniper se retourne face à la caméra, et la vidéo s’arrête brusquement. Les images, qui font le tour du monde depuis mardi, pourraient bien être les dernières filmées par Ahmed Samir Assem, photographe de 26 ans pour le journal officiel du Parti Liberté et Justice des Frères musulmans. Selon le quotidien britannique “The Telegraph” qui a retransmis la vidéo, le reporter se trouvait dans le quartier du siège de la Garde Républicaine, où une cinquantaine de manifestants pro-Morsi ont trouvé la mort lundi 08 juillet.

Le collègue d’Ahmed Samir Assem raconte au Telegraph que l’appareil photo recouvert de sang du reporter lui a été rapporté le lendemain matin :

“Il a filmé dès le début des incidents et sur la vidéo, on peut voir des dizaines de victimes. L’appareil photo de Ahmed restera un élément de preuve dans les violations qui ont été commises.”

 

Les commentaires sont fermés.