Modern technology gives us many things.

Victime du parrainage, Youssou Ndour reste muet !

S’il y’a une personne qui connaît les méfaits du parrainage c’est bien Youssou Ndour, le président du mouvement Fékkéé Ma Ci Boolé qui voulait se présenter à l’élection présidentielle de 2012. Lorsque le Conseil Constitutionnel avait invalidé ses signatures, il avait manifesté toute sa colère face à la situation, pourquoi il ne dénonce pas ce que le président Macky Sall pourrait faire subir à certains candidats de l’opposition si toutefois la loi passe à l’assemblée Nationale ce jeudi 19 avril 2018 ?

Pour comprendre les tenants et aboutissants du système de parrainage, il n y a pas plus indiqué que la personne de Youssou Ndour, son cas en est une parfaite illustration. Et pour preuve, lorsqu’il voulait devenir président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade avait invalidé ses signatures. Dans la solitude, le roi du Mbalakh avait cherché à se faire justice lui-même par tous les moyens mais en vain hélas aucun politicien n’avait levé le petit doigt pour lui défendre et il n’avait pas bénéficié d’un recours pour pouvoir revenir dans la course à la présidentielle.

Et pourtant certains observateurs avaient souligné là où la couturière Diouma Dieng Diakhaté pouvait avoir les signatures demandées, la star planétaire pouvait en avoir beaucoup plus. Malheureusement il avait affronté tout seul son combat en 2012 sans l’aide de l’opposition.

Et on dirait qu’il a renvoyé l’ascenseur à ces derniers mais la monnaie de sa pièce, peut-il justifier réellement son silence coupable face au système de parrainage, un sujet délicat qu’il maîtrise bien ou c’est parce qu’il se trouve maintenant de l’autre côté de la rive ?

Serigne Babacar Dieng

Les commentaires sont fermés.