Modern technology gives us many things.

Vers l’interdiction de la publicité en faveur du tabac en Côte d’Ivoire

fumeursLes autorités ivoiriennes ont annoncé vendredi à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, des mesures visant à interdire toutes les formes de publicité en faveur du tabac, de promotion et de parrainage en vue de contribuer à réduire le nombre de consommateurs de tabac.


Selon Dr Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la santé et de la lutte contre le SIDA, le code de la publicité en Côte d’Ivoire interdit la diffusion de la publicité du tabac sur les antennes de la télévision et de la radio.

Le combat doit être accentué en direction de la presse écrite (journaux) et des agences de publicité qui utilisent les panneaux publicitaires en faveur du tabac.

‘’Arrêtez de fumer afin de préserver votre santé et votre entourage”, a lancé Dr Raymonde Goudou Coffie, lors de la célébration officielle qui a pour cadre l’hôtel de ville d’Abidjan-Plateau.

Le gouvernement ivoirien avait annoncé en 2012, une interdiction de fumer dans les lieux publics, durcissant une réglementation jugée insuffisante et menaçant de sanctions les réfractaires. Un nouveau décret adopté modifie celui de 1979 qui portait interdiction de fumer dans certains locaux à usage collectif.

En Côte d’Ivoire, le tabagisme tue au moins 5000 personnes par an. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé les pays à interdire toutes les formes de publicité en faveur du tabac, de promotion et de parrainage en vue de contribuer à réduire le nombre de consommateurs de tabac qui tue presque six millions de personnes chaque année.

‘’Les gouvernements doivent avoir comme priorité absolue de mettre un terme à la manipulation éhontée à laquelle se livre l’industrie du tabac auprès des jeunes et des femmes, en particulier en vue de recruter la prochaine génération d’accros à la nicotine”, a déclaré dans un message, Dr Margaret Chan, Directeur général de l’OMS.

Ces interdictions sont l’un des moyens les plus efficaces de réduire la consommation de tabac. Dans les pays qui ont déjà pris de telles mesures, celle-ci a baissé de 7% en moyenne.

Les études indiquent qu’un tiers environ des jeunes qui essayent le tabac le font car ils ont été exposés à la publicité, à la promotion et au parrainage en faveur de ce produit.

Dans le monde, 78 % des jeunes âgés de 13 à 15 ans déclarent être régulièrement confrontés à une forme ou l’autre de ces pratiques.

‘’Bien qu’entièrement évitable, le tabagisme arrive en tête des menaces universelles qui pèsent sur la santé”, ajoute Dr Margaret Chan.

‘’La plupart des consommateurs de tabac tombent dans cette dépendance mortelle avant l’âge de 20 ans”, précise pour sa part, Dr Douglas Bettcher, Directeur du Département Prévention des maladies non transmissibles de l’OMS.

Selon l’OMS, ‘’l’interdiction de la publicité en faveur du tabac, de la promotion et du parrainage est l’une des meilleures manières d’éviter que les jeunes gens ne commencent à fumer et de réduire la consommation de tabac dans l’ensemble de la population”.

D’ici 2020, le tabac sera la principale cause de décès dans le monde, prévient l’OMS.

Les commentaires sont fermés.