Modern technology gives us many things.

Vélingara: les femmes défendront les candidatures féminines en 2014

femmes 2Des femmes responsables de partis politiques et celles issues de groupements de promotion féminine, réunies samedi à Vélingara (sud) pour une table ronde, ont dit toute leur détermination à faire élire des femmes à la tête des collectivités locales en 2014.

‘’Nous mettons de côté la couleur des partis politique. Ce qui nous intéresse actuellement c’est la promotion des femmes dans les instances de décisions. Ce sont elles qui peuvent prendre en charge nos préoccupation et ceux de nos enfants’’, a expliqué Ndèye Salle Baldé, présidente départementale de la plateforme des femmes de Vélingara.

La rencontre, organisée avec l’appui de l’Agence régionale de développement (ARD), a permis à des responsables-femmes de la commune de Vélingara de dire tout sur les problèmes qu’elles éprouvent dans le domaine de l’accès aux instances de décisions et celui de l’accès aux services sociaux de bases.

‘’Nous sommes dans une dynamique d’ensemble pour soutenir les projets politiques des femmes aux élections locales de 2014. Nous espérons qu’avec les femmes à la tête des collectivités locales, les choses changeront positivement’’, a déclaré Chérifa Hawa Aïdara, secrétaire générale départementale de l’Alliance des forces du progrès (AFP, majorité) à Vélingara.

Etant majoritaires dans les mouvements politiques, ces femmes disent ne pas comprendre qu’elles soient lésées à chaque fois au moment des investitures aux élections.

‘’Les responsables politiques pensent que nous femmes ne sommes là que pour applaudir. C’est nous qui leur donnons le pouvoir, mais ils ne nous respectent pas du tout’’, s’est désolée Mama Baldé, deuxième adjointe au maire de Vélingara.

Cette collectivité locale dirigée par le maire Oury Bailo Diallo compte actuellement 11 femmes sur 46 conseillers.

‘’A l’élection de 2014, nous exigerons la parité sur les listes qui seront d’ailleurs dirigées par des femmes’’, a lancé Bintou Baldé, responsable politique de l’APR à Vélingara.

Au cours de cette table ronde d’une journée, les femmes ont demandé tout d’abord l’achèvement des chantiers entamés depuis des années maintenant.

‘’Quand on parle d’accès aux services sociaux de base, on fait référence à des structures physiques et fréquentables. Ce qui n’existe pas du tout dans le département de Vélingara qui n’a jamais connu une journée d’inauguration depuis dix ans’’, a déploré Fatou Mory Baldé, présidente du comité consultatif des femmes du département.

A Vélingara, les chantiers du lycée, de la case des tout-petits, de la chambre de commerce, du stade départemental, du bloc administratif du centre de santé, etc. ne sont toujours pas achevés.

‘’Nous demandons au président de la République de nous construire un marché digne de ce nom dans la commune de Vélingara’’, a dit Mama Baldé, deuxième adjointe au maire.

Les commentaires sont fermés.