Modern technology gives us many things.

Présidentielles 2019 : les véhicules anti-émeutes de Macky font jaser

L’élection présidentielle de 2019 s’annonce âpre. L’opposition et le pouvoir ne veulent rien laisser au hasard. Si la première compte sur les réseaux sociaux pour intensifier son combat, le second se pare à toutes les éventualités. Ainsi, la récente commande de véhicules blindés et anti-émeutes fait jaser dans les chaumières. En effet, certains pensent, à tort ou à raison, que c’est pour mieux mater les manifestants qui ne manqueront pas que le chef de l’Etat a fait cette commande qui sera livrée entre avril et mai prochains.

En tout cas, il serait préférable pour le bien de tous que les manifestations soient pacifiques et encadrées de telle sorte qu’il n’y ait pas de débordements. Les émeutes de 2011 ont laissé un douloureux souvenir dans la mémoire collective même si certains font dans la fanfaronnade en prétendant pouvoir rééditer le coup du 23 juin. Les innocents qui ont perdu la vie lors de ces manifestations pré-électorales devraient pousser les uns et les autres à agir avec responsabilité.

Le régime, même s’il a les moyens d’utiliser la force publique, devrait en user de manière intelligente. La violence ne règle pas tout, la meilleure arme pour riposter lors d’une élection reste la carte d’électeur. Que chaque partie demande à ses partisans, militants et sympathisants d’aller voter le jour du scrutin. Car, aussi violente que fut la période pré-électorale de 2012, la bataille a été gagnée dans les urnes.

Les commentaires sont fermés.