Modern technology gives us many things.

Vahid Halilhodzic accuse Gbagbo Laurent de l’avoir empêché de participer…

vahidL’actuel sélectionneur des Fennecs d’Algérie, Vahid Halilhodzic et ex entraineur des éléphants qui avait qualifié la Côte d’Ivoire pour la coupe du monde de 2010 en Afrique du Sud accuse aujourd’hui l’ancien président ivoirien incarcéré à la CPI pour raisons politiques, d’avoir été celui qui aurait ordonné son départ à la tête de la sélection ivoirienne, juste après la CAN 2010 d’Angola.

« Ce licenciement montre comme l’Afrique peut-être cruelle. Mais il ne faut jamais dire jamais. C’est terrible pour un entraîneur qui qualifie un pays pour la Coupe du Monde en remportant tous les matches d’être finalement privé de ce grand rendez-vous. C’est le Président de la République qui avait pris la décision. Mais justement ce matin, le nouveau président de la fédération ivoirienne de football est venu s’excuser en son nom, au nom des joueurs, et au nom du peuple ivoirien de ce qui s’est passé. Ce n’est pas une revanche, mais cela console un peu. Je regrette bien sûr de ne pas être allé à cette Coupe du Monde. J’aurais peut-être pu faire quelque chose de bien avec cette équipe qui possède de grands joueurs », a déclaré le technicien Bosniaque dans un entretien accordé au site de la FIFA.

Rappelons que, Vahid Halilhodzic ex sélectionneur des éléphants avait eu pour objectif lors de la signature de son contrat en 2009, de rempoter la CAN 2010 jouée en Angola et la qualification pour le mondial 2010 au pays de Jacob Zuma.

Notons pour finir, que la côte d’Ivoire avait été sortie en quarts de finale par l’Algérie 3-2, après que ce dernier ait permis aux joueurs de fêter l’anniversaire du défenseur Souleymane Bamba à l’approche de cette rencontre décisive. La Fédération Ivoirienne de Football (FIF), dirigée à ce moment par Jacques Anouma l’avait limogé et remplacé par le Suédois Sven Ericsson, un choix salué d’alors par tous les sportifs ivoiriens.

 

Les commentaires sont fermés.