Modern technology gives us many things.

Urgent ! Au Sénégal, être riche est un délit

proc traqueLe procureur Bassirou Guèye a fait son show hier en 19 minutes. Et il a étalé la fortune de Aïda Diongue, en prison depuis le 17 décembre dernier pour faux, usage de faux et détournements de deniers publics portant sur 5 milliards F CFA.

Le procureur trouve 47 milliards

Hier lors de sa conférence de presse expéditive, le procureur a déclaré : « L’exploitation de documents bancaires qui sont en notre possession ont également permis de mettre la main sur 23 milliards 400 millions appartenant à Aïda Diongue. Un montant auquel s’ajoutent des bijoux estimés à 3 milliards 500 millions, puis un autre montant de 8 milliards de F Cfa retrouvé dans un établissement bancaire, ainsi que des bijoux d’une valeur estimative de 12 milliards CFA 50.000 Euros en espèces supplémentaires ont été retrouvés, hier vendredi, dans un coffre lui appartenant, en plus de 20 000 dollars ainsi que des bijoux d’une valeur de 600 millions de FCfa dans une enveloppe. Un pactole évalué à 47 milliards 675 millions de F Cfa saisis et placé sous bonne garde dans une institution financière de la place ».

Mais Aïda Diongue était poursuivie pour 5 milliards

Ce qu’il faut savoir, c’est que Aïda Diongue était poursuivie pour un enrichissement illicite portant sur la somme de 5 milliards et sur un marché phytosanitaire de 20 milliards. Ce qui fait la rondelette somme de 25 milliards. Le procureur trouve 47 milliards sur son compte. Et il l’étale en pleine conférence de presse. Une erreur monumentale du Procureur qui met en péril le statut du « riche » au Sénégal.

Pourquoi ne pas récupérer les 25 milliards sans tambour ni trompette ?

Maître Mbaye Jacques Ndiaye, avocat de la défense, très remonté contre les déclarations du Procureur : ‘’Le procureur a posé un acte d’une extrême gravité et nous aviserons lors d’une conférence de presse’’

Aïda a 47 milliards. L’Etat du Sénégal la poursuit pour une somme de 25 milliards. Prenez vos 25 milliards et rendez-lui ses 22 milliards. Non ! Le procureur en a décidé autrement. Il a fait un show digne d’un spectacle de troupe théâtrale. Mais ce qu’il oublie, c’est qu’il vient de faire savoir qu’au Sénégal, être riche devient un crime…

Doudou Andy NGOM.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.