Modern technology gives us many things.

Une photojournaliste française « assassinée » en reportage en RCA

PARIS, 14 mai — La photojournaliste française, Camille Lepage, a été « assassinée » en reportage en République centrafricaine (RCA), a déclaré mardi le président français François Hollande dans un communiqué.
« La dépouille mortelle de Mme Lepage a été trouvée lors d’une patrouille de la force Sangaris, à l’occasion d’un contrôle effectué sur un véhicule conduit par des éléments anti-balaka, dans la région de Bouar » à l’ouest du pays, près de la frontière avec le Cameroun, a indiqué la présidence française.
« Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre pour faire la lumière sur les circonstances de cet assassinat et retrouver les meurtriers de notre compatriote », a affirmé le président Hollande. Il a demandé l’envoi immédiat sur le site du drame d’une équipe française et de la police de la force africaine déployée en République centrafricaine.
Agée de 26 ans, Camille Lepage, native d’Angers, s’était installée au Soudan du Sud en juillet 2012 avant de rejoindre la Centrafrique. Elle collaborait avec de nombreux titres de presse, notamment Le Monde.
« Toute la lumière devra être faite sur les circonstances de la mort de notre compatriote, dont les responsables devront être traduits en justice. Il ne saurait y avoir d’impunité pour ceux qui, à travers les journalistes, s’en prennent à la liberté fondamentale d’informer et d’être informé », a déclaré mardi soir le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui a « appris avec une très vive émotion le décès de Camille Lepage

Les commentaires sont fermés.