Modern technology gives us many things.

Une nouvelle génération de variétés de riz lancée pour l’Afrique

riz d'afriqueAbidjan, 30 mai (AIP)- Une nouvelle génération de variétés de riz a été lancée par des sélectionneurs internationaux et africains au profit du continent, dans le cadre d’un projet financé par le gouvernement japonais. Selon le Centre de riz pour l’Afrique (AfricaRice), cinq premières variétés de riz ARICA ont été sélectionnées par le Groupe d’action sélection, composé de sélectionneurs internationaux et nationaux de 30 pays africains dans le cadre du projet « Mise au point d’une nouvelle génération de variétés de riz pour l’Afrique subsaharienne et l’Asie du sud-est ». « Les variétés ARICA offrent des perspectives prometteuses au secteur rizicole africain et pourraient marquer de façon positive la vie des riziculteurs africains qui n’ont pas accès aux nouvelles variétés mieux adaptées à leur milieu de production et susceptibles de se vendre mieux », a déclaré le directeur général de « AfricaRice », Dr Papa Seck, qui coordonne le Groupe d’action sélection. Les cinq variétés ARICA, a ajouté Dr Seck, ont été sélectionnées sur la base d’une évaluation rigoureuse de lignées élites de riz sur l’ensemble du continent africain. « Toutes ces ARICA ont eu des rendements supérieurs aux variétés témoins les plus populaires lors des essais », assure-t-il, ajoutant que ces variétés sont adaptées à l’écologie de bas-fond pluvial, de plateau et « peuvent être considérées comme la prochaine génération de variétés de riz pour l’Afrique, après le succès des variétés NERICA, Sahel, WAB et WITA, mises au point par AfricaRice et ses partenaires au cours du dernier quart de siècle ». Les lignées de sélection utilisées par le Groupe d’action sont fournies par plusieurs instituts, notamment AfricaRice, les systèmes nationaux de recherche agricole en Afrique, l’Institut international de recherche sur le riz (IRRI), le Centre international en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et le Centre international d’agriculture tropicale (CIAT), tous des partenaires du programme de recherche du CGIAR sur le riz, partenaire mondial de la science rizicole (GRiSP). « Cela permet des processus d’homologation plus rapides, mieux documentés et mieux ciblés des variétés de riz résilientes au climat et résistantes aux stress pour les principaux systèmes de production en Afrique », a déclaré le Coordinateur du Groupe d’action sélection et amélioration variétale du riz en Afrique, Dr Moussa Sié. Le Groupe d’action sélection et amélioration du riz en Afrique, créé en 2010, à l’initiative de « AfricaRice », l’un des 15 centres internationaux de recherche agricole membres du consortium du CGIAR. AfricaRice est également une association intergouvernementale d’Etats membres africains. Créé en 1971, il compte 24 pays membres couvrant les régions de l’Afrique de l’ouest, du centre, de l’est et du nord, avec son siège basé à Abidjan, mais temporairement délocalisé à Cotonou en raison de la longue crise qu’a connue la Côte d’Ivoire.

Les commentaires sont fermés.