Modern technology gives us many things.

Une foule nombreuse à l’accueil de la dépouille de Bruno Metsu

bruno épouse 1Des centaines de personnes se sont déplacées dimanche en début de soirée pour assister à l’arrivée de la dépouille de Bruno Metsu, ancien sélectionneur du Sénégal décédé dans la nuit de lundi à mardi dernier en France.

Une foule silencieuse de sportifs, de supporters, d’autorités gouvernementales et sportives, a tenu à faire le déplacement à l’aérogare Léopold Sédar Senghor où la dépouille est arrivée hier dimanche aux environs de 20h 30.

Fortement représentés les joueurs que le technicien français avait dirigés entre 2000 et 2002 ont tenu à rendre hommage à l’ancien sélectionneur national qui a démontré ‘’encore une fois qu’en plus des Lions, c’est le Sénégal qu’il tenait en haute estime’’, avance Moussa Ndiaye.

‘’Il a tout donné au Sénégal et c’est maintenant à nous d’être à la hauteur de l’amour qu’il portait à ce pays’’, a indiqué Moussa Ndiaye que Metsu avait titularisé à la surprise générale contre la France lors de l’ouverture du Mondial 2002.

Dans la foule, au côté des joueurs El Hadj Diouf, Alassane Ndour, Khalilou Fadiga, Ferdinand Coly, son capitaine de l’époque, Aliou Cissé, il y avait les membres de Mondial Promotion, l’agence qui a aidé à lier les contacts entre Metsu et l’ancien président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), El Hadj Malick Sy Souris pour son recrutement.

Etienne Mendy et Thierno Seydi se rappellent de ‘’cette personne pleine de vie, humble et qui savait où il allait’’.

bruno épouse 2‘’Tout est parti d’une simple amitié avec Etienne (Mendy) qui lui avait demandé de postuler’’, indique Seydi avant que l’ancien joueur de Saint-Etienne, Etienne Mendy de rappeler que même si son CV faisait pâle figure à côté des autres prétendants, ‘’il en voulait tellement que ce n’était pas très compliqué de convaincre les décideurs’’.

‘’Mieux encore, je me rappelle avoir dormi avec lui à Castors et il a accepté au réveil d’aller se doucher avec un seau d’eau’’, se souvient l’ancien international Espoir français reconverti en agent.

Cette humilité, Mbaye Ndoye, chargé des équipes nationales à l’époque, ne l’oubliera jamais.

Tandis que Joseph Ndong, l’ancien ministre des Sports arrivé en même temps que son successeur au département des Sports à l’aérogare de magnifier ‘’cet amour du Sénégal qui fait qu’il a décidé de rester parmi nous après sa disparition’’.

Un geste plein de symbole qui est aux yeux de Saer Seck, président de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP) ‘’est plus important que ses victoires sportives’’.

‘’En décidant d’être enterré, il magnifie nos valeurs, notre pays et cela n’a pas pris de prix’’, a indiqué le Directeur de l’institut Diambars qui estime que ce geste, cette volonté doit amener tout un chacun à réfléchir sur ce qui fonde notre Nation.

‘’Nous avons un pays plein de richesse et il suffit que l’on veuille pour le faire avancer’’, a-t-il dit soulignant que c’est à ce niveau que lui comprend le geste de Bruno Metsu.

Avec lui, les Sénégalais avaient appris à être fiers d’eux, se sont sentis capables de battre n’importe quelle équipe, il faudrait continuer à tenir en bandoulière cette volonté, a-t-il par ailleurs ajouté.

Les commentaires sont fermés.