Modern technology gives us many things.

Une «brique» pour se connecter à internet depuis n’importe où

brique internetLa start-up kényane Ushahidi a présenté son dernier projet BRCK, un outil qui permet de se connecter à internet depuis n’importe quel endroit. 

« Si ça marche en Afrique, alors ça marchera partout dans le monde ». Telle est la devise des fondateurs d’Ushahidi, une start-up basée à Nairobi. Ils l’ont démontré dès 2008 avec leur logiciel open-source de cartographie interactive utilisé notamment par l’ONU et les plus grands médias du monde.

Après le logiciel (software), ces créateurs de solutions innovantes et utiles au continent, s’essaient à la création de matériel informatique (hardware). A l’occasion de la conférence TEDGlobal à Edinburgh, l’équipe d’Ushahidi a quitté la Silicon Savannah de Nairobi pour présenter son dernier projet. Nom de code : BRCK. Il s’agit d’un petit cube de plastique au design soigné permettant de se connecter à internet n’importe où car il « aspire » le Wi-Fi, la 3G et la 4G . Une démarche qui puise sa source dans le quotidien d’entrepreneurs et de geeks innovants en Afrique. Las d’être déconnectés d’internet à la moindre coupure d’électricité ou de chercher péniblement du réseau pour accéder au web, ils ont décidé de développer une solution appropriée à cette réalité africaine.

Ce petit boîtier BRCK, qui est en phase de développement, est équipée d’une batterie d’une autonomie de huit heures et est développé en open-source, ce qui signifie que la communauté de développeurs d’Afrique et d’ailleurs pourra librement accéder au code source et enrichir le système d’applications qui fonctionneront sur le terminal. De plus, l’utilisateur pourra insérer une carte SIM dans la « brique » pour créer son réseau sur lequel vingt appareils seront connectables. « C’est l’équivalent d’un générateur pour internet, un modem GSM conçu pour que vos sessions de coding ne s’achèvent pas lorsque le courant électrique est interrompu », explique Ethan Zuckerman, directeur du « Center for civic media » du MIT.

Dans sa présentation, Ushahidi a expliqué comment les habitants des zones rurales reculées pourront se connecter à internet en ajoutant une antenne sur le BRCK pour augmenter la connectivité. Et l’équipe essaie de trouver une solution bon marché pour accéder aux coûteux réseaux de connexions à internet par satellite. « Aujourd’hui, toute activité nécessite une connexion à internet. Nous avons voulu réinventer une manière de se connecter à internet en Afrique en prenant en compte les nouveaux usages résolument mobiles. Nous avons conçu BRCK comme un outil approprié à ces usages, des cafés de San Francisco aux codeurs de Nairobi », explique-t-on chez Ushahidi. Cet appareil devrait être en vente en novembre au prix de 199 dollars. La start-up a récolté plus de 170 000 dollars pour ce projet via le site de financement participatif Kickstarter.

 

Les commentaires sont fermés.