Modern technology gives us many things.

Un professeur de lettres gifle Tounkara de Origine FM et 2STV

tounkara 2stvMonsieur TOUNKARA, vous aussi !

Je viens de lire la lettre que vous avez adressée à Madame le Premier ministre du Sénégal pour lui rappeler ses engagements sur la pénurie d’eau qui a frappé Dakar au mois de septembre. (photo de l’animateur Tounkara)

Je relève que la plus grande partie du texte en question est présentée comme une citation d’un discours du Premier ministre, votre production personnelle se limitant à six (6) phrases encadrant la longue citation, à l’entame et à la clôture de votre missive.

Je ne m’arrête pas sur ces trois paragraphes que vous ne vous êtes pas appropriés, pour y avoir précisé que vous citiez, et pour les avoir placés entre guillemets.

Mais en ce qui concerne votre propre production de six (6) phrases, je note au moins trois incorrections grammaticales que je me fais un devoir de vous souligner et de corriger.

1. Vous écrivez, vous adressant au Premier ministre: “Situation que vous-mêmes aviez trouvé…..”

Je vous corrige sur deux fautes dans ce segment de phrase, en écrivant ceci: Situation que vous-même aviez trouvée….

2. Plus loin, vous écrivez: “(…) pareil catastrophe…”

Je vous corrige en écrivant: (…) pareille catastrophe…

Avec une moyenne d’une faute toutes les deux phrases que vous écrivez, ne vous sentez-vous pas ridiculement prétentieux, Monsieur TOUNKARA, dans le rôle de correcteur public de nos fautes, que vous vous êtes arrogé?

Bien à vous.

Ps: Au fait Monsieur TOUNKARA, n’avez vous pas cillé en écrivant que la pénurie d’eau a duré de septembre à novembre, tout en sachant que les populations qui ont vécu ce calvaire, qui ne l’ont pas encore oublié, vous liront et constateront que vous ne vous gênez pas de raconter publiquement des contrevérités?

Maissa Mahécor Diouf, professeur de Lettres –   membre  COJER

maissatikfa@hotmail.fr

4 commentaires
  1. fayiz dit

    lol! Serait-ce l’arroseur arrosé?

  2. Guélwar dit

    Mais Monsieur Diouf, des coquilles dans un texte, cela arrive à tout le monde nul n’est infaillible, le fait d’être partisan du 1er Ministre et son sbire ne doit pas vous permettre d’avoir une telle attitude critique. Je suis très déçu de l’attitude des intellectuels proclamés qu aujourd’hui pour une station quelconque se permettent de prendre la défense de cette équipe gouvernementale si nulle si désorientée. Cordialement. Bravo Monsieur Tounkara

  3. temoin dit

    maissa on te connait il fallait preciser que tu es un prof de CEM et l’etablissement où tu servait avant que mareme faye ne te fasse un coursier dans servir le senegal. TU ES UNE FOIS PASSE à L’EMISSION TRIBUNE PRESSE DE FABRICE NGUEMA SUR LA SEN TV ET C’ETAIT TA PREMIERE ET TA DERNIERE CAR TOUT LE MONDE AVAIT HONTE DE CETTE EMISSION MARQUéE PAR TES FAUTES. la moins grave etait quand tu disait ” MARIEME FAYE EST BRAVE, IL A TOUJOURS SOUTENU SON MARI” tu la ferme maissa !!!!

  4. Boy Dakar dit

    La seule question qui vaille est de savoir si Tounkara a fait des fautes, comme le dit ce monsieur. Et il me semble que la réponse et OUI. Si Monsieur Tounkara s’érige en correcteur de fautes de français, ce qui est une bonne chose, il doit quand même faire attention à ce qu’il écrit. C’est le minimum.

Les commentaires sont fermés.