Modern technology gives us many things.

Un “Portrait” de Macky accable Senghor, Diouf et…Wade

Des rameurs, du maitre piroguier au lucide timonier

Portrait de Monsieur le président Macky Sall

Mes bien chers compatriotes.

S’il nous était demandé de faire le portrait moral de Monsieur Macky, quoique nous ne l’ayons jamais rencontré, même de loin, nous raconterions  qu’en l’an Deux mille douze, nouvellement élu président de la république  au suffrage universel des Sénégalais sans aucune triche pour sept années, Monsieur Macky Sall, savait déjà qu’un chef d’état ne doit jamais se laisser enivrer ou piéger par les flagorneurs et les approbateurs serviles, qui applaudissent à dessein, toujours au détriment de celui qui les écoute, ainsi que l’enseigne Esope. Monsieur Macky Sall nous a livré, que sitôt devenu président de la république ; quelqu’un lui disait d’un ton plus que sérieux ; « wallaye Président vous êtes le grand timonier « Mao Tsé Toung » De quoi griser un sot ; amuser ou énerver un homme sérieux  dit-il. Bien cher compatriote cette anecdote quoique bien drôle est suffisante comme peinture morale du président de la république du Sénégal qui émerge, ne vous en déplaise. Monsieur Macky Sall a la tête sur les épaules. Il est lucide. Contrairement à ceux que La maléfique Françafrique avait conduits à la tête de notre pays et qui, (Senghor comme Diouf) ramaient insoucieusement notre pirogue dans le courant du colonisateur au détriment de leur peuple, qu’ils ont laissé accablé. Ensuite est venu l’anciennement presque centenaire président Wade ; rude piroguier, malgré sa médiocre administration obscure, noyée dans la  gabegie qui nous laisse avec un FCFA dévalorisé et un million d’autres insanités qui jusqu’ici échappent à l’expertise du peuple immature, il a au moins tenté de voguer à contre-courant des institutions sangsues que sont le FMI et la Banque Mondiale. La chanson populaire « Galle ga ngui reubi » (La pirogue va à la chasse) semble lui avoir été dédiée. Malgré tout comme le disait Alain :  Tous « les politiciens méritent d’être loués pour le mal qu’ils n’ont pas fait » Cependant M Maky sall est dans la prospective. Raison pour laquelle, de son portrait moral nous n’avons retenu que la lucidité du radical –lux- la lumière ; car pour accélérer très vite sur une route sinueuse, il faut absolument de puissantes lanternes qui vous éclairent jusqu’à Deux mille trente cinq, Ainsi que le préconise notre compatriote le philosophe Gaston Berger. Notre éclairé président,  en dehors de la prévisionnelle Sénégal qui émerge avec déjà 37 projets et 14 réformes dont  l’échantillonnage est de facto visible à Diamniadio, sait la lourdeur qu’est la continuité de sa sublime charge qu’il porte sans rechigner. Simplement il faudrait pour l’absoudre faire l’audit de la Dette et son utilisation depuis nos soi-disant indépendances chapeautées par la France. Sa nouvelle mouture de Dakar Dem Dikk, qui s’est élargie à Afrique Dem Dikk en passant par Sénégal Dem Dikk ; ainsi qu’une kyrielle de patriotiques initiatives qui montrent son respect de la République, le prouve incontestablement. Il ne serait même pas nécessaire de citer l’autoroute « Illa Touba », l’autoroute à péage qu’il a allongé de Diamniadio à Mbour et bien d’autres réalisations qui ne tiendraient pas dans une page. Certains intrigants, médiocre sociologues subversifs intéressés qui savent que la constitution accepte votre candidature au delà de 2024 tente de d’allumer la rancœur et la polémique déstabilisatrice dans l’esprit du peuple. Faudrait-il leur signifier qu’après votre mandature de 2019 votre fonction des moindres serait le secrétariat général de L’ONU étant entendu qu’à l’heure de la mondialisation, le concert des nations a besoin de votre sérénité et de votre expertise.  Monsieur cela va sans dire vous êtes entrain de sortir le Sénégal des abysses. Souffrez simplement que nous vous le disions ! Vous êtes de facto le Lucide Timonier.

Seydou Ndoye

Coordinateur Général et Fondateur

De l’élan patriote  ’’ les anges de la république’’

Papa Amadou Ndiaye

Chroniqueur

Les commentaires sont fermés.