Modern technology gives us many things.

Un Khalife Général dément Diouf sur sa visite en Libye : il était présent et a tout vu

Un démenti sévère sur la sortie du Livre de Diouf. Surtout si cela vient du Khalife général de Pire, Moustapha Cissé qui recadre Abdou Diouf. Selon lui, Diouf a rappoter des propos qui n’étaient pas vraie puisqu’il était un témoin oculaire. Moustapha Cissé reparle de la visite de Diouf en Libye chez Khadafi. Mais cette fois c’est la bonne version et non celle de Diouf
«Face à Diouf, je lui dirais : ‘’Tu m’as amèrement surpris. Je sais beaucoup de choses. Mais je ne vais jamais en parler. Tu as révélé des choses qu’il ne fallait pas dire’’, a confié le khalife général de Pire qui n’approuve pas les révélations faites par Abdou Diouf dans son mémoire publié récemment en France.

Ancien compagnon de Senghor, ayant vu le président Diouf gravir les échelons avant d’arriver au sommet de l’Etat, il dément certains propos relatés dans l’ouvrage. «Il y a des choses qu’il a dites qui ne sont pas vraies. Lors d’une visite en Libye, j’étais de la délégation avec Abdou Diouf et deux autres officiels Sénégalais. Lorsqu’il nous a reçus, Khadafi nous a dit qu’il a appris qu’au Sénégal, pays dirigé par un catholique, 95% de la population étaient des musulmans. Et que la majorité était pauvre et constituée d’éboueurs. Il nous a dit qu’il voulait venir apporter son soutien aux populations.

J’avais demandé à Abdou Diouf de me laisser répondre au guide libyen. J’ai ainsi informé Khadafi que c’est vrai que la majorité de la population sénégalaise était musulmane, que le président était de confession chrétienne. Mais que la situation n’était pas aussi critique qu’on le lui avait décrite. Et qu’il avait reçu de fausses informations. Cependant, dans son livre, Abdou Diouf, ne m’a pas cité. Il a dit que ce sont les deux autres qui nous accompagnaient qui ont répondu au guide libyen. Tel n’est pas le cas. Cela me dépasse. Il n’a pas été sincère dans ses écrits».

3 commentaires
  1. Xeme dit

    Abdou, lui, se vante qu’il pouvait dire pire.

  2. NDIAYE dit

    Je crois que son marketing politique à lamentablement échoué tout en détruisant ces qualificatifs d’homme état, de grand administrateur. .. Mais il ne faut pas s’en étonner, car la personne elle même incarne tout ce que la France a de plus sale.

  3. IDY dit

    Nite bouye féne bakhoul wayé ndiol bouye féne moo gueuna bone.

Les commentaires sont fermés.