Modern technology gives us many things.

Un expert préconise le report des locales en 2015 : ‘’l’Acte 3 ne sera pas finalisé en 2014’’

électionL’ancien directeur des collectivités locales, Mamadou Diouf, a dit son souhait de voir les élections locales se tenir en mars 2015 et non plus en juin prochain, pour permettre aux experts de terminer tous les textes relatifs au projet de réforme appelée “Acte 3 de la décentralisation”.

‘’Il serait souhaitable d’organiser les élections locales en mars 2015 afin de permettre aux experts de terminer les travaux, de proposer des textes juridiques et législatifs sur la réforme sur la décentralisation dite acte 3’’, a-t-il indiqué, samedi à Kaolack (Centre), où il animait un forum sur la question.

‘’Nous avions travaillé durant quatre années, de 1992 à 1996, sur les textes élaborant l’Acte 2 de la décentralisation’’, a souligné M. Diouf qui a appelé les autorités actuelles à ne pas saucissonner la réforme en organisant des élections qui ne tiendraient compte que du volet communalisation intégrale.

Selon le consultant en décentralisation, ‘’il est plus indiqué d’attendre que tout soit fini pour aller aux élections locales’’, affirmant qu’un second report des élections ne le surprendrait pas. Le mois de juin, prévu pour les scrutins locaux, est non seulement trop proche, mais aussi pluvieux dans une partie du pays.

Au cours de ce forum organisé par le Mouvement pour la rénovation et le développement du quartier Dialègne (MRDD), l’ancien directeur des collectivités locales a explicité la pertinence de l’Acte 3 de la décentralisation.

M. Diouf en a cité entre autres possibilités l’introduction d’une communalisation et d’une départementalisation intégrales qui permettra une grande lisibilité des échelles de compétence au niveau local.

La dimension économique de la réforme sur la décentralisation passera immanquablement par des regroupements territoriaux, ou territorialisation des politiques publiques, a-t-il relevé soulignant dans le projet de réforme “un accélérateur du développement du pays”.

Les commentaires sont fermés.