coupleLes faits se sont déroulés à Bignona. Un homme d’une cinquantaine d’années a eu la malchance d’épouser une très jeune femme. La jeune mariée avait tous les privilèges dont pouvait rêver une femme dans son ménage au détriment des deux premières femmes de sieur. Malgré tous ces avantages, la femme n’a jamais permis à son généreux mari d’accéder à la chose la plus importante dans un couple heureux. C’est alors des scènes de lutte toutes les nuits mais la jeune dame se débat toujours comme elle peut pour refuser à l’homme le plaisir conjugal. Mais ce n’est pas cela le plus grand malheur de Mr D. car en plus de ne pas pouvoir découvrir ni toucher la douce peau des cuisses de sa chère belle épouse, il aura eu la surprise de sa vie. En effet, la jeune dame qui voulait en finir après avoir bien sucé le fric de son homme, a demandé et obtenu les services de son amant. La femme et son complice ont décidé de donner une bonne correction à notre cher directeur. Comme l’homme a 3 épouses, les deux amants ont attendu le tour de la jeune dame. Mr D rejoint toujours aux environs de 23 heures l’appartement qu’il a loué pour sa « niètel » (3ème femme), l’amant lui est venu un peu plus tôt et à l’arrivée de Mr D, il s’est caché dans les toilettes intérieures attendant le moment des bagarres pour intervenir. L’homme a encore demandé à se faire plaisir par une partie de jambes en l’air et face au niet habituel de la dame, il a encore voulu user de la manière forte et c’est en ce moment que le 3ème larron interviendra. Comme le coup était bien monté, la dame a cassé l’ampoule de la lampe de la chambre et son complice a fait le reste. Avec une barre de fer, il a cogné le pied de l’homme qui n’avait d’autre solution que vider les lieux. Aujourd’hui, Mr D a du mal à faire le peu de kilomètres qui séparent son domicile et son lieu de service. Il risque d’être indisponible pendant quelques jours.
Sacrés directeurs d’école !
Mamadou Lamine Badiane/Bignona.xibaaru.com

 

PARTAGER