Modern technology gives us many things.

Un célèbre écrivain meurt de froid dans les rues du Caire

meurt de froidL’écrivain soudanais Mohamed Behnes est mort au Caire dans des conditions atroces. Il a succombé dans la rue à la vague de froid qui a frappé la capitale le 12 décembre. Il n’a été identifié que jeudi à la morgue. Son corps a été rapatrié au Soudan vendredi.

Le corps de Mohamed Behnes est resté des heures sur le trottoir d’une rue proche de la place Tahrir. Les passants pressés par le froid glacial ne jetaient qu’un regard furtif à celui qu’ils considéraient comme un vagabond. L’autopsie a déterminé que Behnes était mort de froid et souffrait de multiples blessures et escarres non soignées.

Mohamed Behnes fait partie de la famille des créateurs maudits. Il avait portant tous les dons : peintre, romanciers et auteur-compositeur interprète. Ses œuvres plastiques avaient été exposées un peu partout en Europe. Il s’est marié et a séjourné quelques années en France avant de devenir dépressif.

Il est venu au Caire pour participer au soulèvement contre Hosni Moubarak. Ceux qui l’ont connu disent qu’il a sombré progressivement dans la démence. Le bohème est devenu clochard avant de mourir oublié et abandonné de tous. Son roman Rahil est considéré comme un chef d’œuvre de la littérature soudanaise.

Les commentaires sont fermés.